Interdiction universelle des mutilations génitales féminines

Des parlementaires de 27 pays africains ont appelé le 4 mai l’Organisation des
Nations Unies (ONU) à instaurer en 2010 une « interdiction universelle » des
mutilations génitales féminines, au terme d’une conférence consacrée à l’excision à Dakar.

Des parlementaires de 27 pays africains ont appelé le 4 mai l’Organisation des
Nations Unies (ONU) à instaurer en 2010 une « interdiction universelle » des
mutilations génitales féminines, au terme d’une conférence consacrée à l’excision à Dakar.

« La déclaration finale appelle la 65e Session de l’Assemblée générale des
Nations Unies à adopter une résolution solennelle qui interdise les mutilations
génitales féminines dans le monde »
demande un communiqué publié à l’issue de cette conférence interparlementaire organisée conjointement par le ministère sénégalais de la Famille, l’association internationale No Peace Without Justice et l’Organisation sénégalaise La Palabre.

***
Source : AFP
Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le journal du Cameroun

Dans la même rubrique :

Communauté

  • Devenir membre
  • Se connecter
  • Nos membres
  • Le genre se bouge
  • Publier un article

infoGENRE

S'abonner à la newsletter