Journée contre les violences faites aux femmes : les ivoiriennes veulent mettre fin aux mariages précoces

24 novembre 2015, par Genre en Action

A l’occasion de la journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, l’ONG GEPALEF organise une conférence le 25 Novembre 2015 à 14h à l’hôtel Horizon situé à Abidjan Cocody derrière le lycée moderne.

Le thème de cette conférence est : « LE MARIAGE PRÉCOCE, UNE FORME DE VIOLENCE A L’ ÉGARD DES FEMMES˝.

Les échanges s’articuleront autour des quatre axes suivants :

- EDUCATION ET MARIAGE PRÉCOCE
- MARIAGE PRÉCOCE, UN RISQUE POUR LA SANTE DES FILLES
- MARIAGE PRÉCOCE, IMPACT PSYCHOLOGIQUE
- MARIAGE PRÉCOCE, ANALYSE JURIDIQUE EN AFRIQUE SUBSAHARIENNE

Ces axes seront développés par d’éminent-e-s spécialistes des domaines suivants : enseignant-e-s, médecins, psychologues et jurist-e-s.

L’ONG GEPALEF, par cette conférence, veut mobiliser l’opinion publique sur le mariage précoce et contribuer ainsi à prévenir et à mettre fin à la violence envers les femmes.

Cette conférence s’inscrit dans la campagne lancée par l’ONU pour lutter contre toutes les formes de violences faites aux femmes.

Qui peut venir ?
Toute la société civile, et tous ceux et celles qui sont soucieux de la condition des femme sont invités à cette conférence.

Aussi soyons ‟ TOUS ET TOUTES UNI-E-S” ce jour-là pour orangez notre environnement, pour ORANGER LE MONDE !

En savoir + : http://www.gepalef.org/

Dans la même rubrique :

Répondre à cet article

Communauté

  • Devenir membre
  • Se connecter
  • Nos membres
  • Le genre se bouge
  • Publier un article

infoGENRE

S'abonner à la newsletter