Journée d’études - Genre et associations de défense des droits des femmes : quelles spécificités ?

Une Journée d’étude co-organisée par l’Université de Le Mans (France) aura lieu le 10 janvier 2012 sur la thématique de recherche : « Genre et associations de défense des droits des femmes : quelles spécificités ? ». Elle se tiendra de 9h00 à 17h30. L’inscription est gratuite mais obligatoire, avant le 4 janvier 2012.

Présentation :

Le genre, comme catégorie d’analyse, n’est pas spontanément mobilisé pour chercher à comprendre les processus d’institutionnalisation, les relations de pouvoir, les ressorts du militantisme ou l’organisation du travail dans des associations œuvrant pour la défense des droits des femmes, et se référant aux cadres de pensée féministes ; d’autant moins lorsqu’il s’agit d’organisations non mixtes. Or, ces associations, comme toutes les autres, se situent dans un contexte général marqué par le genre. Le genre est ici entendu comme « un système social qui crée et légitime la bi-catégorisation sexuelle » (Le Feuvre, 2003). Dans cette perspective, le concept de genre repose sur quatre postulats : les différences de qualités et pratiques sociales entre hommes et femmes sont le résultat d’une construction sociale ; les caractéristiques associées à chaque sexe sont socialement construites dans une relation d’opposition ; les relations sociales entre les hommes et les femmes sont un rapport de pouvoir (hiérarchie) ; ces rapports de pouvoir sont articulés à d’autres rapports de pouvoir (intersection) (Béréni et al, 2008).
Cette journée d’étude propose aux chercheuses et chercheurs ayant pour terrain d’étude des associations de défense des droits de femmes / associations féministes, de les réinterroger au prisme de ce concept-catégorie d’analyse.
Elle se donne plusieurs objectifs complémentaires :

- nourrir la réflexion sur le genre à la lumière de ces terrains spécifiques ;

- adopter un autre regard, une autre grille d’analyse, sur ces associations et enrichir ainsi leur compréhension ;

- initier des collaborations, des échanges entre disciplines, faire émerger un réseau ;

- préparer la publication d’un numéro thématique de revue ou d’un ouvrage collectif sur la question.
Inscription gratuite mais obligatoire, pour des raisons d’organisation, auprès d’Érika Flahault, avant le 4 janvier 2012 : Erika.Flahault chez univ-lemans.fr

***

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le programme sur le site RING

Dans la même rubrique :

Communauté

  • Devenir membre
  • Se connecter
  • Nos membres
  • Le genre se bouge
  • Publier un article

infoGENRE

S'abonner à la newsletter