L’inégalité des sexes et la révolution de l’information en Afrique

L’ouvrage L’inégalité des sexes et la révolution de l’information en Afrique, écrit sous sous la direction d’Eva M. Rathgeber et d’Edith Ofwona Adera, et publié par le CRDI en 2002, examine l’incidence actuelle et éventuelle de la croissance exponentielle des technologies de l’information et des communications (TIC) en Afrique, en mettant l’accent sur la problématique homme-femme et en déterminant dans quelle mesure la révolution répond aux besoins et aux préférences des femmes.

Résumé

La plupart des chapitres du présent ouvrage ont fait l’objet d’une communication à la conférence internationale intitulée « Les femmes africaines et le développement économique : investir dans notre avenir », tenue du 28 avril au 1er mai 1998, à Addis-Abeba, en Éthiopie, sous l’égide de la Commission économique pour l’Afrique des Nations Unies pour souligner son 40e anniversaire.

D’après les auteures, il n’est pas suffisant que les femmes participent passivement à l’essor et à la diffusion des TIC en Afrique. Elles doivent également être au nombre des décideurs et des intervenants à part entière en ce qui concerne l’utilisation des nouvelles TIC pour accélérer le développement économique, social et politique de ce continent. Les auteures insistent sur la nécessité de satisfaire le besoin d’information en l’appliquant directement au contexte des femmes en milieu rural, que ce soit dans les domaines de l’agriculture, de la santé, de la micro-entreprise ou de l’éducation.

Les chapitres du présent ouvrage portent sur trois grands sujets :
- l’état actuel des politiques sur les TIC et les télécommunications en Afrique ;
- les applications des TIC dans les secteurs de l’agriculture, de l’éducation et de la gestion des affaires publiques ( démocratisation ) ;
- et, enfin, certaines expériences pratiques en cours en Afrique.

Les auteures

Eva M. Rathgeber est la directrice régionale du CRDI en Afrique orientale et australe. Elle compte plus de vingt années d’expérience en Afrique, en plus de détenir un doctorat en sociologie de l’éducation. Elle a beaucoup écrit sur les questions liées au développement africain, notamment sous les angles de l’éducation, des politiques en matière de sciences et de technologies, de l’agriculture et de la santé. C’est à elle que reviennent la mise sur pied et la direction du premier programme du CRDI touchant l’égalité des sexes et le développement. Mme Rathgeber travaille depuis plusieurs années en étroite collaboration avec des chercheurs de partout en Afrique spécialisés dans les questions liées à la problématique hommes-femmes. Parmi ses publications récentes figure Water Management in Africa and the Middle East : Challenges and Opportunities (en corédaction avec E. Rached et D.B. Brooks, CRDI, 1996).

Edith Ofwona Adera possède une maîtrise en économie agricole de l’Université de Nairobi. Avant de se joindre au CRDI, Mme Adera a travaillé pour le ministère kenyan de l’Agriculture, s’occupant de la planification et de l’évaluation de divers projets de développement. Elle poursuit les mêmes travaux au service du CRDI, où elles s’attardent plus particulièrement aux technologies de l’information et des télécommunications ainsi qu’au développement communautaire.

Sommaire


Préface - Josephine Ouedraogo
Remerciements
Sommaire - Eva M. Rathgeber et Edith Ofwona Adera

- Chapitre 1. Convergence des notions : faire une place aux femmes dans les technologies de l’information et des communications en Afrique - Nancy J. Hafkin
- Chapitre 2. Les femmes, les hommes et les technologies de l’information et des communications en Afrique : pourquoi il y a un problème d’inégalité des sexes - Eva M. Rathgeber
- Chapitre 3. La prise en compte des femmes dans la politique des pays africains sur les technologies de l’information et des communications : une perspective stratégique - Gillian M. Marcelle
- Chapitre 4. Application des technologies de l’information et des communications au secteur agricole africain : perspective tenant compte des deux sexes - Hilda Munyua
- Chapitre 5. Repenser l’éducation pour la production, l’utilisation et la gestion des technologies de l’information et des communications - Cathy-Mae Karelse and Fatimata Seye Sylla
- Chapitre 6. Amélioration de l’accès des femmes aux technologies de l’information et des communications en Afrique - Rachel Solange Mienje Momo
- Chapitre 7. Les technologies de l’information et des communications en tant qu’outils de démocratisation : les femmes africaines prennent la parole - Aida Opoku-Mensah
- Chapitre 8. Amélioration de la participation des femmes à la gestion des affaires publiques : cas des districts de Kakamega et de Makueni, au Kenya - Shanyisa Anota Khasiani
Annexe 1. Auteures collaboratrices
Annexe 2. Acronymes et abréviations

***

Pour lire l’ouvrage :
CRDI (à télécharger et/ou à consulter) - L’INÉGALITÉ DES SEXES ET LA RÉVOLUTION DE L’INFORMATION EN AFRIQUE

Pour en savoir plus :
L’INÉGALITÉ DES SEXES ET LA RÉVOLUTION DE L’INFORMATION EN AFRIQUE
sous la direction d’Eva M. Rathgeber et d’Edith Ofwona Adera
CRDI 2002
ISBN Épuisé
e-ISBN 978-1-55250-361-4
280 p.


Informations complémentaires :

La contribution des femmes à l’innovation et la technologie
Cinq fiches réflexes : santé, TIC, enseignement et recherche, mobilité durable, services à la personnes
Quelle place les femmes occupent-elles dans la science et la technologie ?
Tisser la société de l’information : une perspective sexospécifique et multiculturelle

Dans la même rubrique :

Communauté

  • Devenir membre
  • Se connecter
  • Nos membres
  • Le genre se bouge
  • Publier un article

infoGENRE

S'abonner à la newsletter