La contribution des femmes à l’innovation et la technologie

Dans le monde de l’innovation, les femmes creusent leur sillon.
Certes, dans les laboratoires, la parité n’est pas encore au rendez-
vous. D’après l’Unesco, à peine 27 % des chercheurs dans le monde
sont des chercheuses. Et elles se heurtent à des inégalités, tant
sur leurs fiches de paye que dans l’ascension de leurs carrières,
souvent bloquées par un plafond de verre. Les barrières sont parfois
insidieuses.

Dans cet univers souvent masculin, les femmes ont fait du chemin,
voici une parties des histoires des femmes qui ont fascinées notre
quotidien.

La cuisinière (poêle avec bouilloire)
Ruth Adams
1854, Ontario
Premier brevet canadien octroyé à une femme
Il s’agissait d’une cuisinière à fonctions multiples. Elle était
pourvue d’un chauffe-plats, d’un fourneau de cuisine et d’une
surface de cuisson et servait également de fournaise pour réchauffer
la cuisine. C’est le gouvernement britannique qui a délivré le
brevet pour son invention étant donné que la Confédération
canadienne n’allait devenir réalité que 12 années plus tard.

Le balai mécanique
BissellMCAnna Sutherland
1876, Nouvelle-Écosse
L’ingéniosité canadienne à l’origine d’un article ménager vedette en
Amérique du Nord

Anna et son mari Melville ont conçu et fabriqué un balai mécanique.
L’idée a germé parce qu’Anna trouvait frustrant de balayer de
petites particules qui restaient tenacement attachées au tapis.
Pendant plus de 100 ans, les gens en Amérique du Nord ont utilisé
cette invention pour nettoyer leurs tapis.
À la suite du décès de Melville Bissell, Anna a pris la relève à la
tête de la compagnie, devenant ainsi la première chef d’entreprise
en Amérique.

Conceptrice d’avions
Elizabeth (Elsie) MacGill
Années 1930, Ontario
Une ingénieure remarquable en aéronautique !
En tant qu’ingénieure principale, Elsie s’est vu confier la
responsabilité de la production de l’avion de chasse Hurricane de
Hawker. Elle a conçu une série de modifications pour l’avion, a
supervisé la conception et la fabrication des outils nécessaires à sa production, a développé une version hivérisée de l’appareil muni
de dégivreurs et de skis et a supervisé un effectif composé de 4 500
personnes. Cet avion de chasse a été utilisé par la British Royal
Air Force durant la Seconde Guerre mondiale et a joué un rôle
mportant dans la bataille de Grande-Bretagne.

Elsie a été la première femme au Canada à obtenir un diplôme dans le
domaine des sciences appliquées en génie électrique et la première
femme en Amérique du Nord à recevoir une maîtrise en génie
aéronautique. Elle a également été la première femme à concevoir un
avion : le Maple Leaf Trainer.

Prix et reconnaissance :Elsie MacGill est saluée pour ses réalisations
et admise au Panthéon de la science et de l’ingénierie canadiennes
dans le cadre de l’exposition Innovation Canada au Musée des
ciences et de la technologie du Canada.

L’appareil pour traitement au Cobalt 60
Sylvia Fedoruk
Années 1950, Saskatchewan

Pour donner aux gens une chance de vie
Sylvia Fedoruk a participé à la conception et à la mise au point du
premier appareil pour traitement au cobalt qui utilisait la
radiation dans le traitement efficace des malades atteints du
cancer. Elle a également mis au point un appareil de balayage à iode
radioactif qui permettait de déterminer si la glande thyroïde d’un
patient était cancéreuse.

Pendant plus de 50 ans, de nombreuses vies partout dans le monde ont
été sauvées grâce à une invention canadienne. Il s’agit d’un
appareil qui a modifié en profondeur le traitement du cancer. La
première patiente cancéreuse traitée au moyen de cette invention a
vécu 50 années de plus et est morte tout récemment, ayant franchi le
cap des 90 ans.

Prix et reconnaissance
Lieutenante gouverneure de la Saskatchewan (1988-1994)
Titulaire de l’Ordre du mérite de la Saskatchewan
Nommée Officier de l’Ordre du Canada
Titulaire de doctorats honorifiques de quatre universités canadiennes

The Jolly Jumper
MCSusan Olivia Poole
1954, Colombie-Britannique
Des parents du monde entier ont utilisé cette invention
qui supporte le dos du bébé et qui est suspendu par un ressort fixé au
plafond ou à un cadre de porte. Olivia a grandi au North Dakota, où
elle obtient son idée en observant des mères autochtones Ojibwa qui
voulaient garder leurs papooses en mouvement à partir d’un arbre.

Actar 911MC
Dianne Croteau
1985, Ontario
Un nouvel outil pour aider à sauver des vies !
La conceptrice industrielle, Dianne Croteau, et son partenaire
Richard Brault, ont créé un mannequin léger et économique qui sert à
enseigner la réanimation cardio-respiratoire (RCR). Le mannequin,
d’une conception innovatrice, peut être facilement transporté et
utilisé dans des conditions humides, notamment pour la formation des
sauveteurs.

Des draps contour d’un modèle amélioré
Gisèle Jubinville
1994, Alberta
Une bonne nuit de sommeil et la sécurité financière assurée pour
l’avenir
Gisèle était convaincue qu’il devait y avoir une meilleure façon de
faire des draps contour de façon à ce qu’ils ne se défassent pas
pendant la nuit. Elle a cousu des centaines de modèles, malgré les
commentaires négatifs. Une nuit, elle s’est réveillée après avoir
rêvé au modèle parfait. Mais elle n’était pas au bout de ses peines.
Les trois années suivantes consacrées à la fabrication du produit
lui ont fait comprendre qu’elle ne pouvait faire concurrence aux
grandes entreprises. Au lieu d’abandonner la partie, elle a vendu
son brevet pour un million de dollars américains à un fabricant de
draps américain. Aujourd’hui, Gisèle a la satisfaction de s’être
battue pour ce en quoi elle croyait et encourage les autres à suivre
leur intuition afin de trouver des réponses à leurs questions.

Instruments de conductivité thermique
Nancy Mathis
1995, Nouveau-Brunswick
*

Économiser de l’argent et améliorer la qualité des produits
Nancy détient un doctorat en génie chimique et agit en tant que
déléguée scientifique en chef à l’échelle mondiale en conductivité
thermique. Elle est l’inventrice de la technologie des détecteurs
sur laquelle repose le premier instrument non destructif servant à
mesurer la conductivité thermique. Ces renseignements sont très
importants pour les industries qui doivent mesurer la façon dont
leurs produits transfèrent la chaleur à l’extérieur d’endroits
chauds. Ils permettent aux industries d’économiser de l’argent et
d’améliorer la qualité des produits.

Prix et reconnaissance
2004 : Titulaire du prix « Jeunes canadiens exceptionnels » dans la
Vaisselle ergonomique isolée,Sarah et Alexandra Levy
1998, Québec
Innover pour les personnes ayant des besoins spéciaux
Une équipe innovatrice composée d’une mère et de sa fille ont créé
un concept de vaisselle adaptée pour les personnes autonomes et semi-
autonomes ayant des problèmes de dextérité mineurs.

Cette vaisselle permet d’améliorer considérablement leur qualité de
vie en leur permettant de manger avec beaucoup plus d’autonomie et
de dignité qu’avec de la vaisselle conventionnelle.

C’est la première vaisselle thermique sur le marché international
qui va aux micro-ondes et qui est recyclable. Les produits sont
présentement utilisés dans plusieurs institutions de santé de courte
et de longue durée en Amérique

Sources
Bases de données de l’Office de la propriété intellectuelle du Canada
Canadian Women Invent !

Dans la même rubrique :

Communauté

  • Devenir membre
  • Se connecter
  • Nos membres
  • Le genre se bouge
  • Publier un article

infoGENRE

S'abonner à la newsletter