La lutte contre le SIDA dans une Mauritanie conservatrice

En Mauritanie, les militants de la lutte contre le VIH/SIDA sont confrontés à une tâche difficile pour faire passer leurs messages, notamment ceux qui traitent de rapports sexuels plus protégés et de l’utilisation du préservatif. Les activistes doivent prendre des raccourcis pour éviter d’irriter les puissants chefs religieux du pays.

Les dernières statistiques officielles du Programme commun des Nations Unies sur le SIDA (ONUSIDA) indiquent que le taux de prévalence du VIH chez les adultes est 0,8 pour cent ; environ 14.000 personnes vivent avec le VIH/SIDA sur une population de 3,2 millions d’habitants.

Alors que le taux réel d’infection en Mauritanie est susceptible d’être sensiblement plus élevé que ne l’indiquent les chiffres officiels, il est considéré comme relativement faible par rapport à d’autres pays en Afrique de l’ouest. Le maintenir ainsi pourrait être un défi... Toutefois, le plaidoyer réalisé par les travailleurs de la santé rencontre d’importantes résistances par la population largement musulmane, pour qui la sexualité est taboue.

***

Pour consulter l’article :
IPS - La lutte contre le SIDA dans une Mauritanie conservatrice

Dans la même rubrique :

Communauté

  • Devenir membre
  • Se connecter
  • Nos membres
  • Le genre se bouge
  • Publier un article

infoGENRE

S'abonner à la newsletter