La mixité scolaire, une thématique (encore) d’actualité ?

La mixité scolaire ne semble donc pas avoir pour corollaire l’égalité scolaire, mais faut-il pour autant la remettre en cause ? C’est autour des réponses à cette interrogation que s’affrontent zélateurs et détracteurs de la mixité sexuée à l’école. Ainsi, ce numéro thématique rassemble des contributions issues de recherches récentes afin d’éclairer cette question, tant en France que chez nos voisins. Il fait entrer en dialogue des contributions issues de courants théoriques complémentaires, pour montrer au final que la question de la mixité scolaire déborde de fait sur celle plus large de l’identité.

La mixité scolaire ne semble donc pas avoir pour corollaire l’égalité scolaire, mais faut-il pour autant la remettre en cause ? C’est autour des réponses à cette interrogation que s’affrontent zélateurs et détracteurs de la mixité sexuée à l’école. Ainsi, ce numéro thématique rassemble des contributions issues de recherches récentes afin d’éclairer cette question, tant en France que chez nos voisins. Il fait entrer en dialogue des contributions issues de courants théoriques complémentaires, pour montrer au final que la question de la mixité scolaire déborde de fait sur celle plus large de l’identité.
La mixité sexuée à l’école fait partie des questions vives qui suscitent débats et polémiques dans les sphères politiques, les milieux pédagogiques et les publications de recherche. Relayées par les médias, ces controverses remettent sur le devant de la scène une question qui semblait pourtant réglée de longue date, la mixité étant obligatoire dans toutes les filières de l’enseignement français depuis 1975 et s’imposant a priori comme une évidence dans tous les pays qui ont inscrit l’égalité homme/femme au rang de leurs principes. Cependant certaines études ont montré le renforcement des stéréotypes de sexe dans les groupes mixtes, où les modèles de genres sont plus contrastés, avec pour effet la diminution des performances scolaires — des garçons dans les matières dites « féminines » et des filles dans les matières dites « masculines » —, ainsi que, pour ces dernières, une détérioration de l’estime de soi.
(Dossier coordonné par Marie Duru-Bellat et Brigitte Marin)

***

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter et télécharger La mixité scolaire, une thématique (encore) d’actualité ?

***
Source : Numéro 171de la Revue française de pédagogie (N°171, Avril-Mai-Juin 2010)

Télécharger

Dans la même rubrique :

Communauté

  • Devenir membre
  • Se connecter
  • Nos membres
  • Le genre se bouge
  • Publier un article

infoGENRE

S'abonner à la newsletter