Le Camp Européen des Jeunes Féministes - ateliers

Le premier Camp Européen des Jeunes Féministes s’est ouvert samedi 9 juillet, à Terre Blanque, près de Toulouse, en France. 70 jeunes femmes d’une dizaine de pays européens se sont retrouvées pour échanger sur le féminisme et sur leur manière de le vivre au quotidien, dans leurs pays respectifs. Débats, discussions, jeux… Genre en Action a participé aux ateliers et s’est entretenu avec des jeunes féministes pour entendre leurs voix et leurs militances.

Les jeunes féministes se sont préparées, en français, en anglais, en espagnol et en portugais, à animer des ateliers sur des thématiques qui les questionnent, les concernent au niveau personnel et/ou professionnel ou les dérangent. Un moment pour entendre les points de vue des autres et comparer les avancées politiques et sociales de chaque pays.

Les 30 ateliers se sont tenus sur 3 jours et se basaient sur des techniques de communication non-violente, des approches participatives et des initiatives créatives. L’important est bien de réfléchir ensemble aux enjeux du féminisme en Europe, aux clivages entre universitaires et militant-e-s, aux inégalités entre les femmes et les hommes, etc. Les ateliers portaient sur des sujets aussi divers que :

-  Les féminismes en Europe
- Les formes de débats démocratiques dégenrés
-  L’injonction à la maternité
-  Comment survivre dans un monde masculin
-  Cours d’auto-défense
- Femmes et pouvoir politique : enjeux et solutions.
-  Discussions autour de l’impact des traditions nationales ou régionales sur les femmes : « The Red Apple »
- Construire un agenda féministe européen...

Certains débats se sont prolongés, éparpillés mais sont finalement toujours revenus à des questions transversales : comment pouvons-nous, jeunes femmes d’Europe, évoluer dans le monde actuel ? Quel est notre pouvoir ? Comment se faire entendre par les politiques pour de réels changements ? Quel activisme, quelles actions, quels combats mener ?
Et ces discussions ont aussi créé un espace pour expérimenter de nouvelles formes de gouvernance, des processus décisionnels horizontaux et des répartitions des rôles à toutes les participantes.

Des groupes informels se sont établis dans les différents espaces du camp pour approfondir des points qui ont émergé durant les ateliers. Ici, on a parlé de la création d’un mouvement européen pérenne ; par là, on discutait des féminicides à travers le monde.

L’envie de reconduire un événement de la sorte a grandi durant tout le camp. Arméniennes et Roumaines sont déjà intéressées et souhaiteraient voir un camp se dérouler dans leurs pays l’année prochaine. Dans leurs pays respectifs, la société civile s’est peu emparée du mouvement féministe.

Genre en Action s’est penché sur le parcours de ces jeunes féministes, leurs engagements et leurs aspirations. Nous vous proposerons sous peu des restitutions multimédia de notre participation à ce rassemblement.
Portraits et interviews, ces témoignages sont une richesse incommensurable et apporte un souffle vivifiant et optimiste, ainsi qu’une volonté de s’engager et de poursuivre les rencontres !

Portfolio

JMMF JMMF JMMF JMMF JMMF JMMF JMMF JMMF JMMF

Dans la même rubrique :

Communauté

  • Devenir membre
  • Se connecter
  • Nos membres
  • Le genre se bouge
  • Publier un article

infoGENRE

S'abonner à la newsletter