Le Protocole sur les Droits des Femmes en Afrique : un premier bilan positif

Le Pro­to­cole sur les Droits de la Femme en Afrique, dont l’ob­jec­tif est de com­bler les la­cunes de la Charte Afri­caine sur les Droits de l’Homme et des Peuples dans le trai­te­ment des droits de la femme afri­caine, va être ratifié par un nou­veau contin­gent d’états afri­cains.

Adop­té le 11 juillet 2003 par l’Union Afri­caine à Ma­pu­to, au Mo­zam­bique, ce Pro­to­cole est entré en vi­gueur en no­vembre 2005 après avoir été ra­ti­fié par 15 pays.

Les 3 avancées considérables :
1. Ega­li­té des sexes et accès équi­table à la jus­tice
Le Pro­to­cole pose l’éga­li­té des sexes comme un prin­cipe fon­da­men­tal et re­con­naît les femmes en tant qu’être hu­main in­di­vi­duel et non en tant que membres de com­mu­nau­tés ou de fa­milles.
2. Des problèmes persistent mais les progrès sont constants
La per­sis­tance du droit cou­tu­mier, pa­ral­lè­le­ment à des sys­tèmes ju­ri­diques mo­dernes, place tou­jours un cer­tain nombre de femmes afri­caines dans une si­tua­tion ju­ri­di­que­ment mi­neures, celles-​ci vi­vant d’abord sous l’au­to­ri­té du père, puis du mari, voir même du fils ou d’un autre tu­teur après la mort de leur époux.
3. 18% des parlementaires d’Afrique australe sont des femmes, contre 17% en Amérique

Par exemple : l’Ou­gan­da, l’Ethio­pie, l’Ery­thrée, la Na­mi­bie, la Gui­née-​Bis­sau et Ma­da­gas­car ont ré­vi­sé leur consti­tu­tion afin de mieux tenir compte des dis­pa­ri­tés entre les sexes.
Les Etats de la Com­mu­nau­té de dé­ve­lop­pe­ment de l’Afrique aus­trale (SADC) sont même allés au-​de­là de leurs en­ga­ge­ments in­ter­na­tio­naux en si­gnant une dé­cla­ra­tion par la­quelle ils se sont en­ga­gés à confier 30 % des postes de dé­ci­deurs à des femmes.

***

Pour consulter l’article :
Afrique Avenir - Le Protocole sur les Droits des Femmes en Afrique : un premier bilan positif

Pour en savoir plus :
- Le Protocole Genre et développement de la Communauté de l’Afrique Australe : une victoire des activistes féministes
- Protocole Genre de la SADEC : processus et prochaines étapes
- La femme, l’égalité et le système africain de droits humains

Dans la même rubrique :

Communauté

  • Devenir membre
  • Se connecter
  • Nos membres
  • Le genre se bouge
  • Publier un article

infoGENRE

S'abonner à la newsletter