Le Test de Bechdel : pour une filmothèque plus respectueuse de la parité

Pour vous constituer une filmothèque plus respectueuse de la condition féminine, le site du Bechdel Test utilise le crowdsourcing. Il s’agit d’une technique utilisant trois propositions simples permettant de juger de la présence de femmes dans un film et de la qualité de cette présence. C’est le principe de la règle inventée par Alison Bechdel dans son comic "Dykes to Watch Out For".

L’idée :

En 1985, dans "Dykes to Watch out For" (Lesbiennes à suivre), un comic racontant le quotidien d’une dizaine de lesbiennes, dessiné par Alison Bechdel, une des protagonistes, expliquait sa méthode pour choisir les films qu’elle allait voir.

Ce test, décrit dans The Rule, décrit une suite de trois critères que le film doit respecter :

- il faut au minimum deux femmes dans le film ;
- ces femmes doivent parler entre elles ;
- lorsqu’elle parlent entre elles, elle doivent parler d’autres choses que des hommes.
Le but du test est donc de simplement qualifier la présence de femmes dans un film, rien d’autre. Le plus intéressant, avec ce test, c’est que de nombreux films, des plus pointus aux plus populaires, ne passent pas ladite règle.

- Consulter le site du Bechdel Test


La vidéo ci-dessous (en anglais) permet de se faire une idée visuelle et rapide des films qui ne passent pas le test.

***

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le site OWNI

Dans la même rubrique :

Communauté

  • Devenir membre
  • Se connecter
  • Nos membres
  • Le genre se bouge
  • Publier un article

infoGENRE

S'abonner à la newsletter