Le choix de l’exercice libéral infirmier : une question de genre

Denis Lenoble, étudiant en formation continue en Master 1 de recherche en éducation et formation, Diplôme de cadre de santé, nous livre ici son mémoire sur "Le choix de l’exercice libéral infirmier : une question de genre". Il s’est interrogé sur ce qui pouvait inciter les infirmier-e-s à choisir ce mode d’exercice. Puis, il a été amené à vouloir savoir si ce choix était lié aux mêmes raisons pour les femmes/infirmières et les hommes/infirmiers. Une recherche sur la division sexuelle du travail, les inégalités hommes/femmes, la domination masculine.

Résumé :
L’exercice libéral infirmier a fait l’objet de très peu de recherches à ce jour. Cette
étude est partie de notre expérience de plus de dix en tant qu’infirmier libéral. Au départ, nous
nous sommes interrogés sur ce qui pouvait inciter les infirmier-e-s à choisir ce mode
d’exercice. Puis, nous avons voulu savoir si ce choix était lié aux mêmes raisons pour les
femmes/infirmières et les hommes/infirmiers.
La
recherche,
présentée
ici,
prend
appui
sur
quatre
entretiens
approfondis
d’infirmier-­‐e-­‐s
libéraux/ales
et
utilise
le
cadre
théorique
des
études
genre.
Nous
avons
cherché
à
montrer que la domination masculine et les rapports sociaux de sexe qui en
découlent, en oeuvre dans la société en général et
dans
ce
contexte
professionnel
en
particulier,
considéré
comme
« 
féminin
 », ont
des
conséquences
différentes
sur
le
vécu
professionnel
des
infirmières
et
infirmiers
libéraux.
Nous
avons
ainsi
tenté
de
mettre
à
jour
les
mécanismes
de
perpétuation
de
la
domination
masculine
mis
en
oeuvre
à
travers
ce
choix
professionnel.

***

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter et télécharger le mémoire de Denis Lenoble

Télécharger

Dans la même rubrique :

Communauté

  • Devenir membre
  • Se connecter
  • Nos membres
  • Le genre se bouge
  • Publier un article

infoGENRE

S'abonner à la newsletter