Le droit à l’avortement toujours remis en question

Aux Etats-Unis, le 31 mai 2009, un médecin pratiquant des IVG tardives a été assassiné devant une église du Kansas. Cet événement souligne l’activisme conservateur anti-avortement qui redouble dans certains pays, et qui, même s’il est marginalisé, parvient parfois à aboutir. Rappelons que sur les quelque 42 millions d’avortements effectués chaque année dans le monde, la moitié sont illégaux, et 70.000 environ entraînent un décès de la mère.

***

Pour consulter l’article :
AWID - Le droit à l’avortement toujours remis en question

Pour en savoir plus :
- Excommunication : "le viol est moins grave que l’avortement"
- Les stratégies pour élargir l’accès à l’avortement sans risques
- Les lois anti-avortement - une guerre silencieuse menée contre les femmes

Dans la même rubrique :

Communauté

  • Devenir membre
  • Se connecter
  • Nos membres
  • Le genre se bouge
  • Publier un article

infoGENRE

S'abonner à la newsletter