Le féminisme serait-il androgyne ?

Selon moi, le féminisme est un mot qui découle du genre masculin. J’aimerais croire que le féminisme est flexible à l’égard du masculin, mais à entendre les déclarations d’une intervenante de la plénière de dimanche 16 novembre, j’ai comme l’impression qu’on est en train d’évoluer vers un radicalisme féministe excluant.

Si je me résume. Pour certaines militantes féministes, l’exclusion du masculin serait un soulagement. Pour preuve, cette déclaration fracassante en plénière, tenez-vous bien : « un monde sans mari est formidable et que ce n’est pas un crime de ne pas être marié ». Fin de citation.

Je me pose alors la question de comment ce monde va être. Un monde avec seulement des animaux, des oiseaux ? Bref un monde où il n’y aura que des femmes. Ce monde ne sera t-il pas trop grand pour les femmes ? Arriveront-elles à y vivre et à l’entretenir normalement ?

Ce que je voudrais vous faire comprendre, c’est qu’il n’y a pas de lutte sans oppression. Comment ces féministes qui n’encouragent pas l’inclusion des hommes peuvent-elles prétendre changer la société ? Il est vrai que les discriminations que subissent les femmes dans le monde peuvent être à la base des réactions. D’ailleurs, je suis d’accord avec des propos comme « ce n’est pas un crime de ne pas être mariée ».

Je pense également que l’union entre un homme et une femme n’est pas obligatoire, ici et maintenant, dans certains coins de la terre. Mais le monde appartient à tout le monde. Les hommes ont donc certainement leur place. Sinon, où voulez vous que les hommes aillent et sur quelle planète ? Sur la lune ? Il n’y a pas d’air là-bas et la vie est impossible.

En entendant de trouver une planète viable pour les hommes, en dehors de la terre, j’encourage les féministes à ne pas lâcher prise et à continuer la lutte. Mais pas dans le sens de l’exclusion. Plutôt en mettant en avant le savoir-faire et le savoir que les femmes ont démontré lors de ce forum. Selon moi, pour mobiliser une pareille foule au Forum, il faudrait faire preuve de beaucoup de tact. Le changement ne viendra que si des mobilisations de ce type se font partout dans le monde. Même des montagnes peuvent être déplacées face à une force pareille. Et les hommes les plus insensibles aux droits des femmes ne continueront pas à rester sourds.

Même en Iran où la répression envers les femmes a atteint un record, les hommes ne sont pas restés entièrement fermés à leur cause. J’ai été impressionné par les résultats obtenus par la lutte contre la répression des Iraniennes, et par le fait que des hommes se sont joints à lutte pour la cause des femmes, en faisant notamment du porte à porte. J’ai donc été conforté. Les Iraniennes, malgré la restriction de leurs droits, mènent la lutte avec les hommes.

Je m’adresse à toutes les féministes. En attendant que le créateur de cet univers trouve un autre monde approprié aux hommes afin de laisser les femmes libres, les hommes doivent encore cohabiter avec vous. Il y a certes eu violation des droits de la femme dans le monde, mais les hommes n’ont pas encore l’intention d’exclure les femmes de la planète terre.

Alors, je m’inquiète. Si le féminisme veut dire exclusion totale des hommes de cette planète, les féministes auront-elles un cadre approprié pour poursuivre le combat ?

Theodore Mbainaissem - APEDAC - Tchad

Dans la même rubrique :

Communauté

  • Devenir membre
  • Se connecter
  • Nos membres
  • Le genre se bouge
  • Publier un article

infoGENRE

S'abonner à la newsletter