Le scandale des tournantes, par Laurent Mucchielli

Dans son livre "Le scandale des tournantes, Dérives médiatiques, contre-enquête sociologique", Laurent Mucchielli nous fait part d’une contre-enquête s’appuyant sur l’étude de dossiers judiciaires autour du problème des "tournantes" ou viols collectifs, thématique chère aux médias depuis quelques années. L’auteur, faisant état du décalage qu’il existe entre la représentation médiatique des "tournantes" et leur réalité, montre que le phénomène du viol collectif n’est pas nouveau et qu’il n’est pas l’apanage des cités.

Preuves à l’appui, il dénonce l’amalgame souvent établi par les médias entre la religion musulmane et la pratique du viol collectif, montrant que la mise en scène des « tournantes » par les médias participe à un rejet à l’égard des jeunes hommes français issus de l’immigration et favorise l’augmentation de la xenophobie.
« Que l’on veuille ou non l’entendre, le traitement des "tournantes" dans le débat public a tendu à imputer ce phénomène à la "barbarie" supposée des jeunes issus de l’immigration », note-t-il.

Ce livre pose ainsi la question des moyens à utiliser pour combattre les viols collectifs et d’une manière générales les violences sexuelles dont les femmes sont victimes, en interrogeant par exemple le positionnement d’orgnisation féministes comme "Ni putes ni soumises".

P.-S.

Un livre controversé à lire absolumlent !
Coll. Sur le Vif, éd. La Découverte, 2005, 124 p.

Dans la même rubrique :

Communauté

  • Devenir membre
  • Se connecter
  • Nos membres
  • Le genre se bouge
  • Publier un article

infoGENRE

S'abonner à la newsletter