Le viol, aspects sociologiques d’un crime

Souvent présenté comme le « crime absolu », aux conséquences physiques, psychologiques et symboliques odieuses, le viol fait aujourd’hui l’objet d’une réprobation sociale maximale. Pourtant, derrière les images forcément simplifiées et « dramatisées » de ce crime, se profile le portrait d’un acte aux manifestations diverses et hétérogènes, que l’analyse doit élucider.

Cette étude de viols jugés en cour d’assises a été réalisée par Véronique Le Goaziou.
Préface de Maryse Jaspard.
Au témoignage direct souvent insoutenable, à l’étude de cas toujours génératrice d’indignation, cet ouvrage entend substituer l’objectivité d’une démarche scientifique et la neutralité des faits tels que rapportées par la procédure judiciaire.

***

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter et télécharger le résumé du livre avec le bon de commande

Télécharger

Dans la même rubrique :

Communauté

  • Devenir membre
  • Se connecter
  • Nos membres
  • Le genre se bouge
  • Publier un article

infoGENRE

S'abonner à la newsletter