Les Putains du Diable

Le procès en sorcellerie des femmes (Plon).

Armelle Le Bras - Chopard pose la question de la nature politique du phénomène de la sorcellerie. Un essai paru chez Plon, 2007.

ARMELLE LE BRAS-CHOPARD

Du XVè à la fin du XVIIè siècle, la grande majorité des
condamnés-es au bûcher (80%) sont des femmes. Aveux de sorcellerie,
accouplement avec Satan et pouvoirs maléfiques sont les chefs
d’accusation. Mais le phénomène serait plus politique que religieux et
aboutirait à la construction au masculin de l’Etat moderne. Il
disparaîtrait une fois les femmes assujetties sous la Loi. De nos jours,
avec la place grandissante des femmes dans l’espace public, les sorcières
ne seraient-elles pas de retour ?

Armelle Le Bras-Chopard est professeure
des Universités, agrégée de science politique. Elle a publié, entre
autres, Les Femmes et la politique (avec J. Mossuz-Lavau), Le zoo des
philosophes (Plon, prix Médicis Essai 2000) et Le Masculin, le sexuel et
le politique (2004).

Pour plus d’information, cliquez ici.

Télécharger

Dans la même rubrique :

Communauté

  • Devenir membre
  • Se connecter
  • Nos membres
  • Le genre se bouge
  • Publier un article

infoGENRE

S'abonner à la newsletter