Les Universités d’été du CRID

Renforcer les connaissances des militants des diverses organisations qui mènent des actions de solidarité internationale, échanger autour des analyses et expériences de chacun de ces acteurs, créer des synergies pour un développement durable au Nord comme au Sud, tels sont les enjeux de ces Universités d’été.

La dernière Université d’été a eu lieu du 7 au 10 juillet 2010 sur le campus universitaire de Bordeaux 3 à Pessac. Plus de 1000 personnes ont participé.

Après « Quel droit pour quels développements » en 2006 à Lille, puis « Quels partenariats pour quelles solidarités » en 2008 à Nantes, le thème sur lequel les participants ont échangé en 2010 était « Ecologie, social, libertés : la solidarité internationale comme sortie de crises ».

L’université d’été s’est déroulée en plusieurs temps :

- Des conférences d’ouverture (mercredi 7 juillet) et de clôture (samedi 10 juillet)

- Des modules de formation thématiques s’étalant sur trois matinées consécutives

- Des ateliers-débat autour du thème « la solidarité internationale comme sortie de crises »

- Des temps de convivialité et d’échanges en fin de journée et en soirée

Un forum des organisations, des expositions et projections de films ont également été proposés aux participants.

L’Association Genre en Action a co-organisé :
- un module de formation sur le thème : Femmes-Hommes : changer la donne ?
ainsi que 2 ateliers
- Une économie équitable : clé d’accès aux libertés, pour TOUTES et pour tous ?
La féminisation de la pauvreté accrue révèle que les premières victimes de la mondialisation et de la libéralisation accélérée sont les femmes. Il semble toutefois important d’élargir la problématique aux rapports sociaux incluant d’autres inégalités que les inégalités de genre.
L’économie équitable (EE), par sa proximité et sa territorialisation, par les valeurs prônant le respect de l’autre et de la nature, par son décloisonnement, permet de mettre en place des conditions qui vont accroître l’accès aux libertés.

- Femmes et hommes face à l’eau ‐ quand la « gouvernance écologique » rencontre les enjeux sociaux : genre et eau
L’accès à l’eau en quantité et qualité suffisante étant un enjeux vital, il est indispensable de prendre en compte que l’implication des femmes et des hommes dans l’approvisionnement en eau, le contrôle des infrastructures en eau et l’utilisation/consommation de l’eau est différente. Ces besoins et intérêts spécifiques, parfois divergeants demandent une prise en compte des rapports sociaux entre femmes et hommes dans les projets de développement autour de l’eau (que ça soit pour l’eau potable ou pour l’agriculture). Qu’est-ce que l’approche genre peut apporter à des projets sur l’eau ? En quoi un projet de l’eau peut contribuer à lutter contre les inégalités des femmes et des hommes ? Comment peut-on concrètement faire ?

La prochaine édition de l’Université d’été de la solidarité internationale se déroulera début juillet 2012 en Rhône-Alpes, à Lyon.

***

Pour en savoir plus : visitez le site de l’Université d’été du CRID

Vous pouvez télécharger et consulter le programme des modules et des ateliers

Télécharger

Dans la même rubrique :

Communauté

  • Devenir membre
  • Se connecter
  • Nos membres
  • Le genre se bouge
  • Publier un article

infoGENRE

S'abonner à la newsletter