Les jeunes femmes séropositives

Dans beaucoup de parties du monde, les jeunes
femmes sont plus vulnérables au VIH et au SIDA
que les jeunes hommes. L’essentiel des
nouvelles infections au VIH surviennent chez les
jeunes femmes âgées de 15 à 24 ans (ONUSIDA,
2003). Cette situation s’explique par des raisons
biologiques, sociales, culturelles et
économiques.

En outre, vivre avec le VIH
comporte des conséquences pouvant varier de
façon spectaculaire pour les jeunes femmes et
les jeunes hommes, les garçons et les filles. En
dépit de cela, les préoccupations des jeunes
femmes et filles vivant avec le VIH sont souvent
absentes des programmes relatifs au VIH et
sont écartées de la recherche. Ainsi, les
femmes vivant avec le VIH, qu’elles soient âgées
ou jeunes, sont-elles exclues des débats sur le
traitement et à la prévention. Notre absence des
fora où les décisions concernant le VIH/SIDA
sont prises se traduit par une négligence des
compétences, connaissances et expériences que
nous avons à offrir. Il est urgent de répondre à
ces questions.

Cliquez ici pour télécharger ce "vision paper" de LA COMMUNAUTÉ INTERNATIONALE DES FEMMES VIVANT AVEC LE VIH/SIDA (ICW).

Source : Siyanda

Télécharger

Dans la même rubrique :

Communauté

  • Devenir membre
  • Se connecter
  • Nos membres
  • Le genre se bouge
  • Publier un article

infoGENRE

S'abonner à la newsletter