Maroc : "Genre et stéréotypes" - Journées d’études sur le Genre

L’Equipe d’Etudes et de Recherches sur le Genre, organise sa 3ème Edition des Journées d’Etudes sur le Genre sur le thème Genre et Stéréotypes, le 14 et 15 Avril 2011, à la Faculté des Lettres et Sciences humaines de Aïn Chok, à Casablanca (Maroc). Les propositions de communication sont attendues avant le 15 mars 2011.


La notion de “ stéréotype ” a fait l’objet d’études diverses et a soulevé plusieurs questionnements d’ordre théorique et méthodologique. Notion multidisciplinaire par excellence, la diversité des disciplines et des orientations illustre la difficulté à en cerner la définition. Cette complexité est due au fait que le stéréotype renvoie à des réalités hétérogènes qui fonctionnent tant sur le plan des idées (préjugés, lieux communs, représentations, rôles sociaux, etc.) que de la forme (expressions figées ou métaphores clichées). Toutes les approches s’accordent cependant sur le fait que les stéréotypes relèvent d’un processus psychologique qui permet de structurer l’environnement social en attribuant des traits (qualités ou défauts) à des groupes : stéréotypes de race, de classe sociale ou de genre, par exemple. Ce sont les stéréotypes de genre qui retiendront notre attention dans cette 3ème Edition des Journées d’Etudes sur le Genre. En effet, dans toutes les sociétés, les stéréotypes associés aux hommes et aux femmes, qu’ils soient positifs ou négatifs, sont ancrés à un stade précoce du développement de l’enfant et déterminent les comportements, les attentes et les choix de vie des différents acteurs au plan social. Ces stéréotypes concernent et affectent directement des secteurs-clés de la vie sociale tels que l’emploi, la santé, l’éducation, le champ politique, les médias, les arts et lettres, etc.
Ces journées d’études et de recherches se proposent de traiter les points suivants :

- • Au Maroc, le contexte actuel qui voit et impose de plus en plus la présence des femmes sur le marché de l’emploi a-t-il permis l’atténuation des stéréotypes de genre qui confinent les femmes et les hommes dans des rôles traditionnels séculaires ou les rôles sont-ils devenus interchangeables ?

- • Comment les stéréotypes de genre se manifestent-ils dans le discours des différents acteurs sociaux et politiques ?

- • Le rôle des médias est déterminant dans la diffusion de ces représentations stéréotypées, qu’en est-il dans nos journaux quotidiens ou autres revues et magazines ? dans les programmes de radio et de télévision ?

- • Les domaines des arts et des lettres condensent souvent les stéréotypes de genre : Quel usage en est-il fait dans ces domaines ?

- • Dans la littérature marocaine, quelles pratiques narratives et textuelles rencontre-t-on dans les récits ? Quels sont les soubassements et les implications esthétiques et idéologiques du stéréotype ? Les textes littéraires ont-ils un rôle de pérennisation ou de déconstruction des stéréotypes ?

- Envoyer les propositions de communication avant le 15 mars à : yam.elaouani chez gmail.com et r.nadifi chez gmail.com

***

Source : GREGaM

Dans la même rubrique :

Communauté

  • Devenir membre
  • Se connecter
  • Nos membres
  • Le genre se bouge
  • Publier un article

infoGENRE

S'abonner à la newsletter