Maroc : une décision judiciaire inadmissible

La cour d’appel de Salé a acquitté le 30 Avril 2008 le violeur d’une femme mariée, enceinte et mère de deux enfants.

La victime a été violée, à l’hôpital Avicenne le 13 septembre2006, par un fonctionnaire au même hôpital, alors qu’elle avait un rendez vous pour passer une échographie.

L’association démocratique des femmes du Maroc a saisi Monsieur le ministre de la santé le 19 septembre 2008 qui a pris les mesures nécessaires ayant aboutit à la suspension de l’agresseur, après que la commission d’enquête a établit la véracité des faits. Une plainte a été déposée auprès du procureur du Roi et une enquête a été ouverte par la police judiciaire qui a conclu à la détention de l’agresseur.

***

Pour plus d’information visiter le site web : affairechlida

Dans la même rubrique :

Communauté

  • Devenir membre
  • Se connecter
  • Nos membres
  • Le genre se bouge
  • Publier un article

infoGENRE

S'abonner à la newsletter