Nadia Sidiqqi, tuée pour défendre les droits des femmes

La responsable de la Condition féminine de la province de Laghman, en Afghanistan, a été tuée par balles cette semaine. Une crime aussi horrible qu’inadmissible !

Nadia Sidiqqi, haute-fonctionnaire afghane et responsable de la Condition féminine de la province de Laghman, a été tuée par balles, lundi 10 décembre, pendant qu’elle se rendait à son travail à Mehtar Lam, la capitale régionale. Pour l’instant, les deux meurtriers n’ont pas été identifiés.

Nadia Sidiqqi est la troisième responsable provinciale de la Condition féminine a être assassinée depuis la création de ce poste, il y a dix ans. Quelques mois plus tôt dans cette même province de l’est de l’Afghanistan, Hanifa Safi, la femme qui l’avait précédée à son poste, a été tuée lors de l’explosion d’une bombe fixée sous son véhicule.

Sources : Femmes en résistance

Dans la même rubrique :

Communauté

  • Devenir membre
  • Se connecter
  • Nos membres
  • Le genre se bouge
  • Publier un article

infoGENRE

S'abonner à la newsletter