Open Society Initiative for West Africa (OSIWA)

L’Open Society Initiative for West Africa (OSIWA) s’attache à soutenir les initiatives qui défendent les valeurs d’une société ouverte en Afrique de l’Ouest et à plaider en leur faveur. Depuis son lancement par Monsieur George Soros en novembre 2000, la Fondation appuie stratégiquement le travail réalisé à travers ses programmes pour accomplir cette mission depuis sept ans.

Objectifs :


Le travail d’OSIWA connaît une mutation, passant de l’aide sous forme de subventions et de mise en œuvre d’initiatives internes, en travaillant par le biais de partenaires, au plaidoyer proactif pour une réforme de la politique. La spécificité de la Fondation consiste à plaider en faveur des idéaux de base d’une société ouverte, à travers le renforcement des capacités et la création d’un espace pour la participation de la société civile ouest-africaine et des institutions gouvernementales, par le soutien d’initiatives catalysatrices et novatrices. Les programmes d’OSIWA fonctionnent autour des quatre axes stratégiques suivants :
- La Gouvernance ;
- Le Droit, la Justice et les Droits humains ;
- La Santé et le Développement ;
- Les Technologies de l’information, de la communication (TIC) et les médias.

Actions financées :

- Droit, Justice et Droits de l’Homme ;
- Gouvernance économique ;
- Santé publique et développement ;
- Gouvernance politique ;
- TIC et médias ;
- Environnement et Développement.

Critères d’octroi :


OSIWA est présente dans dix-huit pays, notamment dans les quinze Etats de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), à savoir le Bénin, le Burkina Faso, le Cap-Vert, la Côte d’Ivoire, la Gambie, le Ghana, la Guinée, la Guinée-Bissau, le Liberia, le Mali, le Niger, le Nigeria, le Sénégal, la Sierra Leone et le Togo, et trois autres pays, le Cameroun, le Tchad et la Mauritanie.
La Fondation a une démarche proactive dans le travail accompli à travers ses programmes, afin de s’assurer que les stratégies et interventions des programmes sont pertinentes par rapport à l’évolution de la situation en Afrique de l’Ouest sur le plan local et sur le plan international.

% pris en charge :

Engagement financier minimum :

Engagement financier maximum :

Fréquence appels d’offre :

***

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter et télécharger : Bulletin de financement de OSIWA

Vous pouvez également consulter le document de Soumission de demande de subvention
et le
Modèle de plan de suivi

***

Source : Site du ROFAF

Télécharger

Dans la même rubrique :

Communauté

  • Devenir membre
  • Se connecter
  • Nos membres
  • Le genre se bouge
  • Publier un article

infoGENRE

S'abonner à la newsletter