Persécutions des femmes - Savoirs, mobilisations et protections

Dans ce domaine, les travaux des sciences humaines et sociales n’ont
généralement pas été produits en relation avec la problématique de
l’exil et de la protection internationale des réfugiés. Ce point de vue
spécifique permet de reconsidérer les données existantes sur la
situation des femmes persécutées dans le monde et d’apporter des
connaissances nouvelles qui permettent d’inaugurer une anthropologie des persécutions spécifiques aux femmes.

Le premier livre de la Collection TERRA aux Editions Du Croquant


Persécutions des femmes - Savoirs, mobilisations et protections
Sous la direction de Jane Freedman et Jérôme Valluy

ISBN : 978-2-9149-6834-8 - 672 pages -
14 X 20,5 cm - 30.00 euros
Éditions DU CROQUANT : info chez editionsducroquant.org
Broissieux 73340 Bellecombe-en-Bauges
Tél : 06 89 21 35 25
Bon de commande du livre : http://terra.rezo.net/article655.html

Mariages forcés, grossesses ou avortements forcés, mutilations
génitales, lapidations, défigurations à l’acide et autres crimes
d’honneur, esclavages et violences domestiques sans recours, viols
d’épurations ethniques, esclavage sexuel et prostitution forcée,
privations traditionnelles ou politiquement tolérées de libertés et
droits humains fondamentaux...

Dans ce domaine, les travaux des sciences humaines et sociales n’ont
généralement pas été produits en relation avec la problématique de
l’exil et de la protection internationale des réfugiés. Ce point de vue
spécifique permet de reconsidérer les données existantes sur la
situation des femmes persécutées dans le monde et d’apporter des
connaissances nouvelles qui permettent d’inaugurer une anthropologie des persécutions spécifiques aux femmes.

Les persécutions des femmes ne sont pas seulement des faits sociaux,
elles sont aussi des causes de mobilisations sociales nationales et
internationales. Le mouvement féministe participe, par ses actions, à la
reconnaissance de ces persécutions mais demeure segmenté par les
frontières nationales et par le fossé qui sépare le « nord » et le « sud
 » des conditions économiques et sociales : les « violences aux femmes »
ici, sont peu reliées encore aux « persécutions des femmes » làbas.

A la croisée de la sociologie des mouvements sociaux et des rapports de
domination entre les genres, les recherches existantes montrent que ce
sont surtout les associations caritatives et humanitaires qui se
mobilisent aujourd’hui en faveur de la reconnaissance et de la
protection des victimes de persécutions spécifiques aux femmes.

Auteurs

Philip Aïdan, Sabreen Al’Rassace, Miranda Alison, Maria Aparecida da Silva Pereira Costa, Christine Bellas Cabane, Lucie Brocard, Flora Burchianti, Robert Cabanes, Renata Carvalho da Silva, Sophia Ceneda, Clara Domingues, Pierrick Devidal, Jules Falquet, Éric Fassin, Barkahoum Ferhati, Jane Freedman, Yumi Garcia dos Santos, Arlette Gautier, Morgane Gueguen, Florence Lacaze, Jérôme Larché, Sonia Lépine, Claudie Lesselier, Carol Mann, Yassaman Montazami, Jean-Claude Oulai, Khadija Noura, Élodie Razy, Natalia Suarez, Flor de Maria Valdez Arroyo, Jérôme Valluy.

*En savoir plus sur le livre* (présentation, sommaire, texte intégral de
l’introduction...) : http://terra.rezo.net/article655.html

Dans la même rubrique :

Communauté

  • Devenir membre
  • Se connecter
  • Nos membres
  • Le genre se bouge
  • Publier un article

infoGENRE

S'abonner à la newsletter