Portrait de Nawal Saadawi ("les femmes se rebiffent")

Nawal Saadawi, médecin, conférencière, écrivaine, féministe et militante égyptienne, a accordé une interview au journal "Le Monde" ou elle revient sur les combats qu’elle a mené dans son pays, et sur les droits qu’il reste à acquérir dans cette société conservatrice et patriarcale. Un portrait jonché de victoires et d’incessantes revendications.

Une esclave, dit-elle. « L’Egyptienne de base est l’esclave des hommes, l’esclave de la société, de la religion et du système politico-financier qui nous écrase tous. »

A bientôt 80ans, la pasionaria du féminisme égyptien n’a rien perdu de sa combativité. Médecin, conférencière, écrivain prolifique récompensé sur tous les continents, auteure de romans, de nouvelles, de biographies, de pamphlets, de thèses et d’études diverses traduites en multiples langues, Nawal Saadawi jette encore, du haut de son balcon au 26e étage d’une tour des bords du Nil, un regard incrédule sur le combat de ses concitoyennes. « Il y a quelques progrès, consent-elle. Mais ils sont rares, très lents à mettre en oeuvre et pas toujours respectés. »

***

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter et télécharger l’intégralité de l’article Egypte. Les femmes se rebiffent

***

Source : Mouvement Ni Putes Ni Soumises

Télécharger

Dans la même rubrique :

Communauté

  • Devenir membre
  • Se connecter
  • Nos membres
  • Le genre se bouge
  • Publier un article

infoGENRE

S'abonner à la newsletter