Pressions du Centre Africain pour la Démocratie pour la domestication de la CEDAW

A la réunion consul­ta­tive des ONG des femmes afri­caines tenue à Ban­jul en Gambie, Le se­cré­taire exé­cu­tif du Centre afri­cain pour la Dé­mo­cra­tie et les Etudes des Droits de l’homme (ACDHRS),
Han­nah Fors­ter, a ap­pe­lé les dé­lé­gués ré­gio­naux à œu­vrer au ren­for­ce­ment des sys­tèmes exis­tants en veillant à l’har­mo­ni­sa­tion et à la mise en œuvre de la Conven­tion sur l’éli­mi­na­tion de toutes les formes de dis­cri­mi­na­tion à l’égard des femmes (CEDAW).

Mme Fos­ter a de­man­dé aux dé­lé­gués de faire pres­sion sur leurs gou­ver­ne­ments pour la ra­ti­fi­ca­tion, la do­mes­ti­ca­tion et l’ap­pli­ca­tion uni­ver­selle de la CEDAW.
Elle a éga­le­ment ap­pe­lé à la mise en œuvre de la Plate-​forme d’ac­tion de Bei­jing et le Pro­to­cole de la Charte afri­caine des droits de l’homme et des peuples re­la­tif aux droits des femmes en Afrique.
Selon elle, la né­ces­si­té se fait sen­tir pour mettre sur pied des coa­li­tions et des ré­seaux.


« Nous de­vons ces­ser de ré­in­ven­ter la roue et ap­prendre de nos er­reurs et des bonnes pra­tiques à par­tir de notre ex­pé­rience in­di­vi­duelle et col­lec­tive et celles de nos par­te­naires », a-​t-​elle prôné au cours de cette réunion consul­ta­tive qui s’est achevée à Ban­jul, dans la ca­pi­tale gam­bienne.

***

Source : Afrique avenir

Dans la même rubrique :

Communauté

  • Devenir membre
  • Se connecter
  • Nos membres
  • Le genre se bouge
  • Publier un article

infoGENRE

S'abonner à la newsletter