RDC : se focaliser sur la prévention des violences sexuelles et la réintégration

Les cas de violences sexuelles envers les femmes et filles en République Démocratique du Congo ont entraîné une hausse significative des financements de la part de la communauté internationale, afin de répondre à ce fléau et à ses conséquences. Mais les Nations Unies et les travailleurs humanitaires présents sur le terrain dénoncent l’insuffisance des financements pour répondre de manière appropriée à la complexité des problèmes.

Un document publié en 2009 par le Bureau du Conseiller spécial et coordinateur en matière de violence sexuelle en RDC, The Comprehensive Strategy on Combating Sexual Violence in the DRC (Stratégie globale pour combattre la violence sexuelle en RDC), fait état d’une mauvaise répartition des financements perçus pour combattre les violences sexuelles, étant essentiellement alloués à des programmes de soutien médical et judiciaire aux victimes de violences sexuelles. Les autres secteurs comme la prévention et la réintégration font partie des axes qui, proportionnellement, reçoivent le moins de financement et d’attention.

"Un manque disproportionné d’évaluations des véritables besoins sur le terrain et une mauvaise compréhension de la complexité des problèmes" ferait actuellement gravement défaut pour l’avenir des femmes et des filles du pays.
Les programmes lésés, ceux destinés à la réhabilitation et la réintégration ou nécessitant un suivi à long terme seraient aussi ceux qui souffrent davantage et en permanence d’un manque ou d’une insuffisance de ressources.
Se focaliser essentiellement sur les urgences ou le résultat de la violence sexuelle est catastrophique. Une meilleure considération doit être apportée à ces secteurs de la part des bailleurs de fonds mais également de la part des Nations Unies.
Les objectifs de réintégration des Nations Unies tiennent en théorie compte des problèmes complexes suscités par les violences sexuelles, mais à cause du manque de ressources, de la complexité de développer certains projets dans la pratique et dans la réalité des difficultés rencontrées, les programmes de prévention et de réhabilitation ne sont pas réalisables ou laborieusement atteints.

***

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter et télécharger en anglais La Stratégie globale pour combattre la violence sexuelle en RDC

***

Source : Irin

Télécharger

Dans la même rubrique :

Communauté

  • Devenir membre
  • Se connecter
  • Nos membres
  • Le genre se bouge
  • Publier un article

infoGENRE

S'abonner à la newsletter