Rapport sur les violences de genre en milieu scolaire

Le Ministère des Affaires Étrangères et Européennes français vient de publier un rapport sur les violences de genre en milieu scolaire en Afrique subsaharienne francophone. Un rapport réalisé par Genre en Action, dans le cadre d’un projet collectif qui a réuni un grand nombre d’actrices et d’acteurs, du Nord comme du Sud.

« Les violences de genre en milieu scolaire en Afrique subsaharienne francophone - Comprendre leurs impacts sur la scolarisation des filles pour mieux les combattre », tel est donc le nom de ce rapport, rédigé par Genre en Action (Marie Devers, Paule Elise Henry et Elisabeth Hofmann), avec la collaboration d’Halim Benabdallah.

Ce rapport est le fruit d’un travail collectif mené dans le cadre du groupe de travail sur les « violences de genre en milieu scolaire », dont le secrétariat est assuré par le Ministère des Affaires Étrangères et Européennes français. Ce groupe de travail réunit un ensemble de partenaires français et africains tels que : Plan International, ActionAid, le Forum des éducatrices africaines (FAWE), le Centre international pour l’éducation des filles et des femmes en Afrique de l’Union africaine (CIEFFA), l’Organisation nationale pour l’enfant, la femme et la famille (ONEF) Côte d’Ivoire, l’Association d’Appui et d’Éveil Pugsada du Burkina Faso, l’Association pour la promotion de la femme sénégalaise (APROFES), l’Observatoire des Relations de Genre au Sénégal (ORGENS), l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la sciences et la culture (UNESCO), le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF), ONU Femmes et des représentants des ministères de l’Éducation du Sénégal et du Burkina Faso.

Ce rapport a un double objectif :

- rendre visible les phénomènes de violences de genre en milieu scolaire et en analyser les causes ;
- faire des recommandations en direction des décideurs politiques et des acteurs de la coopération pour que les violences de genre soient prises en compte dans les politiques éducatives.

Le rapport présente ainsi une compilation des données existantes dans la sous-région et fait des recommandations opérationnelles issues d’un atelier de travail qui s’est tenu à Dakar les 17 et 18 mai 2011. Ces pistes d’action concernent les domaines de la sensibilisation, du traitement et de la prise en charge des victimes, de la pénalisation des auteurs de violences et remettent au centre des préoccupations le rôle des enseignants et des personnels éducatifs. Elles visent à améliorer la scolarisation des filles pour atteindre les objectifs d’Éducation pour tous et les Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD).

-  Vous pouvez consulter et télécharger le rapport
Pour avoir plus d’informations au sujet de ce rapport : coordination chez genreenaction.net

***

Télécharger

Dans la même rubrique :

Communauté

  • Devenir membre
  • Se connecter
  • Nos membres
  • Le genre se bouge
  • Publier un article

infoGENRE

S'abonner à la newsletter