Rapports de genre et mondialisation des marchés

Cet ouvrage édité par le Centre tricontinental (CETRI) et l’Harmattan, traite des politiques néo-libérales transformant l’organisation du travail et les contrats sociaux, imposant l’ouverture des marchés et mettant en place des Programmes d’ajustement structurel, qui ont des effets spécifiques et souvent dramatiques sur la fonction économique des femmes.

Cet ouvrage édité par le Centre tricontinental (CETRI) et l’Harmattan, traite des politiques néo-libérales transformant l’organisation du travail et les contrats sociaux, imposant l’ouverture des marchés et mettant en place des Programmes d’ajustement structurel, qui ont des effets spécifiques et souvent dramatiques sur la fonction économique des femmes.

Les femmes sont généralement les premières victimes de ces orientations, à la fois par la multiplication des industries de sous-traitance où elles sont majoritaires, par le développement du secteur informel comme stratégie de survie et parce qu’elles sont affectées par la suppression des aides alimentaires et des programmes sociaux, particulièrement sanitaires. Bien souvent, elles ne sont pas suffisamment défendues par les organisations ouvrières existantes. Cela pose au féminisme des problèmes de réflexion théorique et de programmes d’action.

***

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le site du CETRI

Dans la même rubrique :

Communauté

  • Devenir membre
  • Se connecter
  • Nos membres
  • Le genre se bouge
  • Publier un article

infoGENRE

S'abonner à la newsletter