Viennent de paraître : Les Cahiers du CEDREF

(Ré)articulation des rapports sociaux de sexe, classe et « race » : repères historiques et contemporains

Mémoires du séminaire du CEDREF 2005-2006

Ce numéro des /Cahiers du CEDREF/ se penche sur la (ré)articulation des rapports sociaux selon la classe, le sexe et la « race », dans le cadre des transformations sociales, politiques et économiques induites par la mondialisation.

Coordonné par Jules Falquet, Emmanuelle Lada et Aude Rabaud.

Dans le prolongement de la réflexion collective engagée lors du séminaire du CEDREF consacré à cette problématique en 2005-2006, ce numéro tente de réaliser une synthèse entre des outils d’analyse et des réflexions théoriques et militantes, en proposant un retour sur l’histoire, dans et hors l’hexagone ainsi que des réflexions théoriques issues de différents horizons historiques, géographiques et disciplinaires.

Qu’apportent les nouvelles recherches à l’analyse de la situation des femmes, dans toute leur diversité, voire leurs oppositions internes, en tant que « classe de sexe » ? Comment traitent-elles la dé-naturalisation du sexe tout autant que de la « race » ? Qu’est devenue la classe, a-t-elle disparu devant la « race » ? /Quid/ de l’imbrication des rapports sociaux de classe, de sexe et de « race », ainsi que leur relation de co-construction ? Comment des constructions théoriques anciennes mais solides sont-elles mobilisées pour interroger la réalité contemporaine et dans quelle mesure cette dernière conduit-elle, en retour, à les ré-examiner ? Comment, enfin, penser l’action ? Ces questions ont constitué la toile de fond commune aux séances du séminaire ainsi qu’aux contributions rassemblées dans ce numéro.

Sommaire

- Jules Falquet, Emmanuelle Lada, Aude Rabaud. Introduction

- Myriam Paris. La page blanche. Genre, esclavage et métissage dans la construction de la trame coloniale
(La Réunion, XVIIIe-XIXe siècle)/*

- Combahee River Collective (Traduit de l’anglais (USA) par Jules Falquet). /Déclaration du Combahee River Collective.

- Jules Falquet. Le Combahee River Collective, pionnier du féminisme Noir : contextualisation d’une pensée radicale.

- Vincenza Perilli. « Sexe » et « race » dans les féminismes italiens. Jalons d’une généalogie.

- Horia Kebabza. « L’universel lave-t-il plus blanc ? » : Race, racisme et système de privilèges.

- Paola Bacchetta. Quand des mouvements lesbiens à Delhi questionnent les « Théories féministes transnationales ».

Commandes : CEDREF
Université Paris 7 -Denis Diderot
Case 7132 - 2, Place Jussieu
75251 - PARIS Cedex 05
Tel : 01 44 27 56 23
cedref chez ccr.jussieu.fr

***

Vous pouvez également visiter le site de Jules Falquet

Dans la même rubrique :

Communauté

  • Devenir membre
  • Se connecter
  • Nos membres
  • Le genre se bouge
  • Publier un article

infoGENRE

S'abonner à la newsletter