Relever les défis du féminisme

Lors de la plénière du dimanche 16 novembre les défis du féminisme ont émergé. Divers, forts, convergeant tous vers la nécessité de l’engagement.

Le mot « émancipation » des femmes, parfois considéré comme un « gros mot », est interprété différemment selon la localisation et l’appartenance politique. Ce constat a été au cœur de la plénière de la deuxième journée du forum international de Awid à Cape Town. Plusieurs intervenantes, toutes engagées dans le combat des femmes, ont parlé de leurs expériences personnelles. Elles présentent un dénominateur commun : l’engagement et la détermination.

La session a permis de donner la parole à un jeune courant de mouvement de féministes qui proposent une charte à laquelle il est possible d’adhérer. Elle a aussi fait émerger l’idée que l’estime de soi est nécessaire pour avoir l’audace de défendre une idéologie. En soi, ce défi représente un enjeu pour la réussite de tout combat.

Aïssé Keita - ONG Gnogondeme Bamako - Mali

Dans la même rubrique :

Communauté

  • Devenir membre
  • Se connecter
  • Nos membres
  • Le genre se bouge
  • Publier un article

infoGENRE

S'abonner à la newsletter