Réseau FAR : recherche de consultant-es

Le réseau international FAR « Formation Agricole et Rurale » commandite à des consultant-es deux grandes études aux termes de référence spécifiques : Burkina Faso et Guinée pour « Quelles formes d’apprentissage mettre en oeuvre pour répondre aux objectifs de formation des populations rurales en Afrique » et « Analyse comparée des processus de mise en oeuvre et de transformation des dispositifs de formation agricole et rurale dans trois pays d’Afrique : Cameroun, Maroc et Madagascar ». La date limite de soumission est le 25 avril 2011.

- Burkina Faso et Guinée : « Quelles formes d’apprentissage mettre en oeuvre pour répondre aux objectifs de formation des populations rurales en Afrique »

A travers les exemples de deux pays, le Burkina Faso et la Guinée, les consultants montreront comment les apprentissages professionnels sont mis en œuvre dans les dispositifs publics nationaux, comment ils fonctionnent et comment ils répondent aux objectifs de formation des populations rurales. Les consultants feront état d’autres expériences d’apprentissage des métiers agricoles et ruraux dans les autres secteurs : privés, confessionnels, associatifs, organisations non gouvernementales, etc., et en feront une étude comparative. Dans cet objectif, ils présenteront un cadre d’analyse incluant des indicateurs de mesure précisés dans la méthodologie employée, avec notamment l’évaluation des coûts des différentes formes d’apprentissages qui auront fait l’objet de l’étude. Ils proposeront aussi des pistes pour adapter les formes d’apprentissage aux situations spécifiques des agriculteurs, des agricultrices et des jeunes qui feront ce métier. Ils tenteront enfin de définir s’il existe des formes d’apprentissage spécifiques aux pays étudiés et, plus généralement, au continent africain, notamment selon les caractéristiques du public visé (âge, genre, origine géographique, milieu social, appartenance ethnique, niveau d’alphabétisation, capacité financière contributive à la formation, etc.).
Le consultant pour le Burkina Faso sera responsable de la finalisation de la note méthodologique et de la synthèse comprenant la comparaison des résultats du Burkina et de la Guinée.
Pour en savoir plus, vous pouvez consulter et télécharger les Termes de Référence de l’étude Burkina Faso et Guinée

***

- « Analyse comparée des processus de mise en oeuvre et de transformation des dispositifs de formation agricole et rurale dans trois pays
d’Afrique : Cameroun, Maroc et Madagascar »

Ce document décrit trois études séparées de durées différentes mais ayant des termes de références identiques. Ces études sont proposées dans le cadre du réseau international FAR et du programme de financement ADEX.FAR1. Elles contribueront à une meilleure connaissance des dispositifs nationaux de formations professionnelles agricoles au Cameroun, au Maroc et à Madagascar et seront réalisées au bénéfice de ces pays ainsi que des autres pays membres du réseau FAR. La méthodologie utilisée sera définie dans l’optique d’effectuer le même type d’étude dans d’autres pays.
Les réalisations des trois études ne sont pas indépendantes. Il est demandé aux consultants, une fois sélectionnés, de définir ensemble la méthodologie qu’ils proposent d’utiliser. Il leur est également demandé de s’accorder entre eux, avec le correspondant pays et avec le secrétariat exécutif du réseau FAR, pour le recueil, le traitement et l’analyse des données chaque fois qu’il sera nécessaire. Et, enfin, il leur est demandé de se coordonner pour rédiger la partie concernant la méthodologie et le rendu des trois études sous forme de synthèse avec une analyse comparée des trois pays. Le consultant pour le Cameroun sera responsable de la finalisation de la note méthodologique et de la synthèse.
Pour en savoir plus, vous pouvez consulter et télécharger les Termes de Référence de l’étude Cameroun, Maroc et Madagascar

***

Réseau FAR

Télécharger

Dans la même rubrique :

Communauté

  • Devenir membre
  • Se connecter
  • Nos membres
  • Le genre se bouge
  • Publier un article

infoGENRE

S'abonner à la newsletter