Résistances des femmes des Suds à la mondialisation

Un texte de Claudine Blasco écrit à l’occasion de l’Université d’Eté ATTAC 2008.

Les femmes partout dans les pays en développement comme en transition ( ce que j’appelle
les Suds, car il n’y a pas qu’un seul modèle Sud mais plusieurs avec de grandes différences)
s’organisent pour résister aux inégalités dues ou exacerbées par la mondialisation, quelquefois
isolées, souvent en groupes, anonymes, invisibles, mais opiniâtres.

Leurs revendications étant
peu prises en compte et défendues dans les groupes mixtes où les hommes continuent à avoir
une place prédominante, très souvent elles sont obligées de s’unir entre femmes uniquement
pour faire entendre leurs voix. Les stratégies sont multiples. De la résistance sur place pour
conserver les terres, la biodiversité, la souveraineté alimentaire et les savoirs traditionnels à la
résistance par la migration pour fuir les inégalités et la misère et gagner une émancipation en
passant par des luttes liées au travail , à la conservation du patrimoine naturel , à l’accès aux
droits humains , voici un panorama des luttes existantes dans les pays des Suds, notamment
celles qui ont réussi.

Télécharger l’article :

PDF - 60.7 ko

Dans la même rubrique :

Communauté

  • Devenir membre
  • Se connecter
  • Nos membres
  • Le genre se bouge
  • Publier un article

infoGENRE

S'abonner à la newsletter