Rétrospective de l’année 2014 de Genre en Action

Meilleurs voeux féministes pour 2015. Soyons de plus en plus nombreuses et nombreux à formuler des vœux d’égalité et de paix, et à agir pour que le monde change !

A l’occasion de la nouvelle année, Genre en Action vous propose de revoir l’année 2014 du réseau en images.

Lire le diaporama sur Issuu ou Slide Share
Télécharger le diaporama en PDF (3 Mo)

Merci à nos adhérent-e-s et à nos membres qui s’impliquent au sein de Genre en Action et qui font que chaque jour, le réseau continue son chemin.

De gauche à droite et de haut en bas, les adhérent-e-s de Genre en Action (une partie) réuni-e-s lors de l’Assemblée Générale à Paris, le 15 décembre 2014 :

Mina Rakotoarindrasata, Focus Dévelopment (Madagascar)
Claudy Vouhé, présidente de Genre en Action (France)
Elisabeth Hofmann, enseignante-chercheure en genre à l’Université de Bordeaux (France)
Fatma Elkory Oumrane, NTIC et Citoyenneté (Mauritanie)
Yveline Nicolas, Adéquations (France)
Jeannine Ramarokoto Raoelimiadanana, experte en genre (Madagascar)
Khady Sakho Niang, présidente du FORIM (France)
Jocelyne Gendrin-Guinebault, ASTER-International (France)
Mama Koite Doumbia, présidente du réseau MUSONET (Mali)
Marie-Dominique de Suremain, experte en genre (France)
Annie Matundu Mbambi, WILPF (RD Congo)

Nouveau bureau de Genre en Action

A l’issue de l’Assemblée Général de décembre, un nouveau bureau a été élu :
Jocelyne Gendrin-Guinebault, ASTER-International (France)
Fatma Elkory Oumrane, NTIC et Citoyenneté (Mauritanie)
Jeannine Ramarokoto Raoelimiadanana, experte en genre (Madagascar)
Annie Matundu Mbambi, WILPF (RD Congo)
Anne Pélagie Yotchou Tzudjom (Cameroun)
Elise Henry (Burkina Faso)

Nouvelle présidence de Genre en Action

Genre en Action a désormais une double présidence à sa tête pour 2015 : Jocelyne Gendrin-Guinebault, ASTER-International (France) et Fatma Elkory Oumrane, NTIC et Citoyenneté (Mauritanie). Jocelyne et Fatma font suite à Claudy Vouhé, qui s’est investie à la présidence de Genre en Action pendant plusieurs années. Par son tempérament déterminé et fondamentalement optimiste, Claudy a su dynamiser le réseau, et son succès lui doit beaucoup !

Dans la même rubrique :

Répondre à cet article

2 Messages

  • Le vrai sens du féminisme. Le 30/01/15 à 03:07 , par Iyolo Lobondola

    L’égalité entre homme et femme se mérite. Elle s’oppose à celle que les femmes recherchent par les plaidoyers auprès des autorités politiques, afin que celles-ci leurs accordent les bons postes comme ceux des hommes. Pour atteindre la méritocratie, la femme doit être en mesure, par exemple, de publier un livre à caractère hautement scientifique de plus de 400 pages comme les hommes le font, au lieu de compter sur les plaidoyers et toutes les chances qui peuvent en découler.
    En Afrique, pour parvenir à l’engagement spontané de toutes les femmes africaines à la formation et au travail, celles-ci doivent d’abord commencer par militer pour la constitutionnalisation de la démocratie dont les souches sont africaines.

    Répondre à ce message

  • Mes vœux pour l’année 2015 les meilleures à toutes et à tous. Le genre fait l’objet de notre lutte pendant des années au sein des OSC pour la promotion de la femme.Le genre au sein de ma structure Dimol qui veut dire Dignité en langue peulh, objet de plusieurs séances de formation avec la société civile, les leaders réligieux, les chefs coutumiers ; les élues locales et les parlementaires.Certaines femmes ne luttent plus pour mériter les postes et attendent d’être nommées et elles ne présentent plus des résultats pour avoir le mérite et celles qui ont le mérite ne sont pas les bénéficiaires car le politique privilégie les connaissances,parents et amies d’où le changement est difficile pour la promotion du genre.
    Pour la recherche scientifique les moyens manques, nous avons plusieurs projets qui attendent des financements.
    Encore pour les conférences c’est la même stratégie juste pour les voyages.Donc nous devons développé des stratégies pour améliorer l’égalité au sein de nos intenses de prise de décisions.

    Répondre à ce message

Communauté

  • Devenir membre
  • Se connecter
  • Nos membres
  • Le genre se bouge
  • Publier un article

infoGENRE

S'abonner à la newsletter