STATUT POLITIQUE ET SANTE AUX ANTILLES

Communication présenté lors du colloque international de l’UNION INTERNATIONALE
POUR L’ETUDE SCIENTIFIQUE DE LA POPULATION, Tours 2005, séance "Population et développement dans les pays,
États et territoires insulaires".

Arlette GAUTIER
Laboratoire Population Environnement Développement
UMR 151 IRD-Université de Provence
Gautier chez ird.fr

Résumé

Les Antilles sont une des zones où la décolonisation a le moins pris la forme de
l’indépendance politique. On y trouve des territoires associés ou administrés, des
départements de pays européens, voire des colonies. Quel est l’effet de ces statuts sur la santé
et particulièrement sur la santé de la reproduction ? La comparaison porte sur 24 Nations
antillaises. La comparaison des taux de mortalité infantile, d’espérance de vie féminine à la
naissance et d’indices synthétiques de fécondité manifeste que les pays dépendants présentent
de meilleurs résultats que les autres, sans que les résultats soient très fortement significatifs.
En fait, un petit groupe de pays dépendants manifeste des résultats particulièrement mauvais
alors que d’autres s’en sortent mieux. Il semble surtout que la dépendance permet d’égaliser
les résultats des pays qui la partagent, quelque soit leur niveau de développement
économique. Cette amélioration est moins nette pour les cancers cervicaux utérins et le VIH.

Télécharger l’article

De la meme auteure :

Gautier A., 2002, « Les esclaves femmes du Nouveau Monde : étude comparative », N spécial « Les femmes et l’esclavage », Revue haïtienne d’histoire et de géographie, 76 (210), janvier-mars : 28-47.

Gautier A., 2006, « Droits du mariage et violences conjugales », Prochoix, 36, avril : 109-134.

Télécharger

Dans la même rubrique :

Communauté

  • Devenir membre
  • Se connecter
  • Nos membres
  • Le genre se bouge
  • Publier un article

infoGENRE

S'abonner à la newsletter