Sayon Bamba

Guinéenne de naissance, citoyenne du monde, c’est avec brio que Sayon nous conte l’histoire de son pays, petits bouts de vie happés au gré de ses pérégrinations dans les maquis guinéens. Un regard perçant sur une société déroutante se débattant entre fêtes de village incontournables, pauvreté grandissante et polygamie malveillante...

Guinéenne de naissance, citoyenne du monde, c’est avec brio que Sayon nous conte l’histoire de son pays, petits bouts de vie happés au gré de ses pérégrinations dans les maquis guinéens. Un regard perçant sur une société déroutante se débattant entre fêtes de village incontournables, pauvreté grandissante et polygamie malveillante...

Biographie :

Ça n’a pas toujours été facile. Le jour où Tounkara le saltimbanque est venu demander à Sayon de rejoindre sa troupe, son père a failli sortir le fusil. Les Camara sont des guerriers, pas des troubadours. Les griots chantent les Camara, pas le contraire.

Elle a du fuguer plus d’une fois pour monter sur les planches. A l’occasion de ces escapades, Sayon a connu les chaudes nuits de Conakry et partagé la bohème de la crème de l’art guinéen : Maître Barry le saxophoniste, Gnépou l’Amazone, Sassie l’écrivain assassin, Tonton Sékouba le maître danseur, Magas et Taïbou les comédiennes... Avec en bande sonore les disques de Myriam Makeba, les concerts de Momo Wandel, du Kaloum Star ou du Bembeya Jazz…

C’est ainsi que Sayon est devenue chanteuse lead des célèbres Amazones de Guinée.


Aujourd’hui marseillaise d’adoption et citoyenne du monde, son chant s’est frotté à d’autres styles et traditions. Sensible, charismatique, elle a su métisser - à travers le chant et la danse - ses racines et les sonorités croisées tout au long de son parcours. Portée par une guitare espagnole ou une mandoline, une trompette en bois ou en sourdine, une guimbarde ou des flûtes, des percussions latines entremêlées au bolon, au gongoma et au doum africains, la voix de Sayon s’affirme, forte et sensuelle, rugueuse et fragile.

Sayon Bamba nous conte, sans complexe ni tabou, des histoires de femmes aspirant à la liberté, des histoires de maquis en folie, de fêtes, de déceptions amoureuses, histoires à la fois familières et envoûtantes qu’on n’écoute pas seulement avec les oreilles, mais de la tête aux pieds...

***

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le site officiel de Sayon Bamba

P.-S.


Vous pouvez également la retrouver sur son Myspace et Facebook :
http://www.myspace.com/sayonbamba
http://www.facebook.com/sayon.bamba

Dans la même rubrique :

Communauté

  • Devenir membre
  • Se connecter
  • Nos membres
  • Le genre se bouge
  • Publier un article

infoGENRE

S'abonner à la newsletter