Séminaire : le genre globalisé, cadres d’actions et mobilisations en débats

Ce séminaire organisé par IRIS (EHESS) – CRPS (CESSP - Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) s’inscrit dans la continuité de l’atelier-séminaire « Le genre globalisé : cadres d’actions et mobilisations en débats » créé en novembre 2009 à l’EHESS. L’objectif est d’interroger le processus globalisant et normalisant de l’usage de la catégorie genre, posée comme une catégorie d’analyse universelle de l’intervention publique et de la démocratisation. Les séances auront lieu entre le 17 janvier et le 7 juin 2011 à Paris en France.

Séminaire 2010-2011
IRIS (EHESS) / CRPS (CESSP-Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)
Brigitte Frotiée, docteure, chercheure à l’ISP-Cachan
Anna Jarry-Omarova, docteure de l’EHESS
Delphine Lacombe, doctorante à l’EHESS
Élisabeth Marteu, docteure, chargée de cours à l’Université Paris 1
Panthéon-Sorbonne et à Sciences Po, chercheure associée au CRPS


Le genre est devenu un référent international, dont l’acception à la fois égalitaire et démocratique a pris fonction de principe universel. En particulier depuis la seconde moitié du XXe siècle, le genre a été mobilisé tant pour légitimer des politiques internationales de développement et de résolution des conflits, que pour l’engagement dans des luttes d’émancipation au nom de l’égalité des sexes. Or si les agendas de genre font l’objet d’une globalisation, leurs enjeux restent bien souvent localisés. La coexistence de programmes mis en œuvre par les Etats, les organisations internationales, et de luttes menées par les associations locales, invite à porter une attention particulière non seulement aux modes de diffusion et de circulation de ces programmes d’action sur le genre, mais aussi aux modes de réappropriation en local par les associations de femmes et les mobilisations collectives féminines, féministes et LGBT.
La première année de ce séminaire a permis d’entamer une réflexion inédite et pluridisciplinaire sur les interactions entre mouvements de femmes, Etats, bailleurs de fond internationaux, et autorités/élites locales, en traitant des programmes ’genre et développement’, de la place du genre dans les politiques de résolution des conflits, des féminismes post-coloniaux ainsi que des mobilisations homosexuelles transnationales.
Pour cette deuxième année, l’objectif est de poursuivre nos questionnements autour des controverses sur le processus globalisant de la catégorie genre en mettant l’accent sur les problématiques suivantes :
- • Les modes de production et de circulation internationales et transnationales du référent genre par les Etats, les organisations internationales et les mobilisations collectives de femmes, notamment en Europe.
- • Les tensions entre injonctions internationales et mouvements de femmes, notamment au regard de débats sur genre et féminisme, sur l’ONGisation/dépolitisation des associations de femmes, ou encore sur les relations entre genre, féminismes et religions.
- • Les questions de genre dans la mondialisation économique, notamment au regard de l’intégration du genre dans les politiques de développement, et des questions de genre dans la nouvelle division internationale du travail.

***

Programme :

- Lundi 17 janvier (15h-17h, EHESS salle 1, 105 bd Raspail 75006 Paris) : Histoire et circulation internationale du concept de genre (séance introductive)
Eric Fassin (professeur agrégé à l’ENS, chercheur à l’EHESS/IRIS) : intervention à partir de son article “L’empire du genre. L’histoire politique ambiguë d’un outil conceptuel”, L’Homme, 3-4 (n° 187-188), 2008
Ioana Cirstocea (chargée de recherche CNRS/PRISME Strasbourg) : “Inventer un nouveau langage du féminisme dans notre part d’Europe : production et circulation transnationales du genre après les régimes communistes”

- 
Mardi 25 janvier (11h-13h, EHESS, salle 9, 105 bd Raspail 75006 Paris) : Circulation et pratiques du genre en Europe
Maxime Forest (chercheur post-doctoral, Projet QUING, 6e PCRD, Université Complutense, Madrid) : “Une perspective comparée sur les effets de l’européanisation des politique d’égalité”
Gwenaëlle Perrier (post-doctorante au LISE /CNAM et chercheuse associée au CEE) : “Entre injonctions communautaires et dynamiques locales : genre et égalité dans les politiques de l’emploi à Berlin et en Seine Saint Denis”
Discutante : Rose-Marie Lagrave (directrice d’études à l’EHESS/IRIS)

- 
Mercredi 2 février (15h-17h, EHESS, salle 1, 105 bd Raspail 75006 Paris) : Genre et mondialisation
Jules Falquet (maîtresse de conférences, Université Paris 7 René Diderot) et Héléna Hirata (directrice de recherche CNRS/CRESPPA-GTM) : présentation de l’ouvrage Le sexe de la mondialisation : Genre, classe, race et nouvelle division du travail, dirigé par J.Falquet, H.Hirata, D.Kergoat, B. Labari, N.Le Feuvre, F.Sow, Presses de Sciences Po., 2010.
Discutante : Hélène Périvier (chargée de recherche CNRS/OFCE-Sciences Po)

- Mardi 8 février (15h-17h, EHESS, salle 6, 105 bd Raspail 75006 Paris) : De la transversalité à la normalisation juridique en Europe ?
Gisèle Halimi : témoignage à partir de l’exemple de la “Clause de l’Européenne la plus favorisée”
Discutante : Sophie Jacquot (Centre d’Etudes Européennes, Sciences Po)


- Mardi 8 mars (15h-17h, CRPS-Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, salle de réunion) : Genre à l’international : du local au global, et inversement
Bérengère Marques-Pereira (professeure, Université libre de Bruxelles) et David Paternotte (chargé de recherche, Université libre de Bruxelles) : présentation de l’ouvrage Au-delà et en deçà de l’Etat : Le genre entre dynamiques transnationales et multi-niveaux, dirigé par B. Marques-Pereira, P.Meier, D. Paternotte, Editions Academia-Bruylant, 2010.
Discutante : Catherine Achin (maîtresse de conférences, Université Paris 8-Saint Denis)

- 
Mardi 5 avril (15h-17h, CRPS-Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, salle de réunion) : Le genre dans les processus de politisation / dépolitisation des mouvements de femmes
Mathieu Caulier (post-doctorant Paris 1/IRD) : “Les féminismes mexicains fragmentés : entre critique radicale du genre et participation aux politiques publiques genrées”
Delphine Lacombe (doctorante EHESS) et Elisabeth Marteu (Enseignante vacataire à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et Sciences Po. Paris, chercheure associée au CRPS) : “Regards croisés sur les débats politisation /dépolitisation de l’action collective des femmes à partir d’enquêtes de terrain sur le Nicaragua et la Palestine”
Discutante : Frédérique Matonti (professeure, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne/CRPS)


- Mardi 12 avril (15h-17h, CRPS-Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, salle de réunion) : Fonctionnement du comité CEDAW de l’ONU
Françoise Gaspard (maîtresse de conférences à l’EHESS, Experte du comité CEDAW)
Mar Merita Blat : témoignage à partir de son expérience de rédactrice du rapport alternatif (2008) auprès du comité CEDAW

- 
Mardi 3 mai (15h-17h, CRPS-Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, salle de réunion) : Genre et féminismes dans les associations de femmes
Rose-Myrlie Joseph (doctorante Université Paris 7 René Diderot) : “Le féminisme : un métier de service ? : réflexions sur le contexte haïtien”
Yasmine Berriane (doctorante IEP de Paris) : “Associations de femmes et leadership féminin au Maroc”
Discutante : Johanna Siméant (professeure, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne/CRPS)

- 
Lundi 16 mai (10h30-12h30, CRPS- Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, salle de réunion) : Genre, développement et politiques de care : constructions et enjeux multi-niveaux
Christine Verschuur (professeure à l’Institut des Hautes Etudes Internationales et du Développement, Genève, Responsable du pôle Genre et développement) : “Etudes postcoloniales, études de genre et diversité des mouvements de femmes : avancées et résistances dans la prise en compte du genre dans le développement”
Florence Degavre (professeure à l’Université catholique de Louvain) : “La fabrique des "régimes de care" européens : mécanismes locaux et internationaux”
Discutante : Delphine Dulong (maître de conférences, Directrice du CRPS, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)

- Mardi 31 mai (15h-17h, EHESS, salle 4, 105 bd Raspail 75006 Paris) : Genre, féminismes et religions - I
Sarah Bracke (post-doctorante à l’Université d’Utrecht, chargée de cours à l’Université catholique de Louvain) : “La piété féminine chrétienne et islamique en Europe contemporaine : des essais pour repenser le sujet”
Béatrice De Gasquet (doctorante EHESS) : “Féminismes et judaïsmes : la France entre Etats-Unis et Israël”
Discutante : Magali Della Sudda (post-doctorante Institut Universitaire européen de Florence)

- 
Mardi 7 juin (15 h-17 h, EHESS, salle 2, 105 bd Raspail 75006 Paris) : Genre, féminismes et religions - II
Florence Rochefort (chargée de recherche CNRS/EPHE) : “Le pouvoir du genre. Laïcités et religions 1905-2005” (Publication PUM, 2007)
Stéphanie Latte Abdallah (chargée de recherche CNRS/IREMAM Aix-en-Provence) : “Le féminisme islamique aujourd’hui”
Discutante : Elisabeth Marteu (enseignante vacataire à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et Sciences Po, chercheure associée au CRPS)

***

Contacts :
genreglobalise chez gmail.com,
frotiee chez isp.ens-cachan.fr,
emarteu chez hotmail.com,
delphine.lacombe chez free.fr,
anna.jarry chez free.fr.

Dans la même rubrique :

Communauté

  • Devenir membre
  • Se connecter
  • Nos membres
  • Le genre se bouge
  • Publier un article

infoGENRE

S'abonner à la newsletter