Sénégal : pour plus de filles dans les filières scientifiques

Le 11 novembre 2009, à l’occasion de la célébration à Dakar de la 4e Journée nationale de l’éducation des filles instituée par le président de la République sénégalais, M. Abdoulaye Wade, l’association des femmes pour le développement des sciences et de la technique (AFEST) a invité l’Etat à se pencher plus attentivement sur la formation des filles dans les filières scientifiques.

Dans un mémorandum remis au ministre de l’Enseignement élémentaire préscolaire, de l’Elémentaire, du Moyen secondaire et des Langues nationales, l’association ambitionne de mettre un terme à la disparité entre les filières et surtout à la sous-représentation des filles dans les filières scientifiques, notamment en privilégiant la création de lycées scientifiques, l’octroi de bourses pour les filles en classe de seconde et les bachelières.
Selon l’organisation, en 2008, on compte 35,4% d’étudiants dans les filières scientifiques, dont 29,5% de filles. Le plus faible taux est enregistré à Ziguinchor avec 11,4% alors que la région de Dakar est en tête avec 38,8%.

***

Sources : Agence de Presse Sénégalaise (Dakar) ; site de l’OIF

Dans la même rubrique :

Communauté

  • Devenir membre
  • Se connecter
  • Nos membres
  • Le genre se bouge
  • Publier un article

infoGENRE

S'abonner à la newsletter