Sud-Kivu : les femmes violées rapportent aux ONG

Depuis de nombreuses années, les viols de masse perpétrés en RDC sont dénoncés. Les ONG et associations nationales ou internationales se sont impliquées dans le soutien psychologique, l’accompagnement médical et la réinsertion professionnelle des victimes. Malheureusement, les financements en jeu représentent des sommes considérables, et les dérives sont fréquentes, mettant à mal l’économie locale et le suivi des victimes.

***

Pour consulter l’article :
Syfia Grands Lacs - Sud-Kivu : les femmes violées rapportent gros aux Ong

Pour en savoir plus :
"Guerre silencieuse" au Kivu : les viols de masse comme arme de guerre
"Au Nord-Kivu, l’impunité favorise la banalisation des viols"
RDC : Silence, on viole en masse

Dans la même rubrique :

Communauté

  • Devenir membre
  • Se connecter
  • Nos membres
  • Le genre se bouge
  • Publier un article

infoGENRE

S'abonner à la newsletter