Suède : des flammes contre les écarts de salaire

La féministe suédoise Gudrun Schyman, dirigeante du parti Feministisk Initiav (Initiative féministe), a brûlé 100 000 couronnes – 10 500 euros – pour dénoncer les écarts de salaire entre hommes et femmes. Elle a jeté mille billets de 100 couronnes au feu sur un barbecue devant un parterre de journalistes et de curieux réunis sur l’île de Gotland.

La féministe suédoise Gudrun Schyman, dirigeante du parti Feministisk Initiav (Initiative féministe), a brûlé 100 000 couronnes – 10 500 euros – pour dénoncer les écarts de salaire entre hommes et femmes. Elle a jeté mille billets de 100 couronnes au feu sur un barbecue devant un parterre de journalistes et de curieux réunis sur l’île de Gotland.

"C’est l’un des plus grands scandales de notre démocratie : ni le Parlement, ni le gouvernement, ni les partenaires sociaux ne se battent vraiment pour l’égalité salariale, qui est un droit humain", a clamé Mme Schyman, citée par le site suédois anglophone The Local. A emploi égal, une femme touche 4 700 couronnes de moins qu’un homme, soit, extrapolé à la population féminine suédoise, 70 milliards de couronnes par an, ou environ 100 000 couronnes par minute, affirme FI sur son site. “Je comprends que beaucoup soient choqués par une telle initiative, reconnaît la féministe. Mais nous ne sommes pas une organisation caritative, nous sommes un parti politique.” Détruire des billets n’est pas illégal, a confirmé la Banque de Suède.

***

Source : Courrier International

Dans la même rubrique :

Communauté

  • Devenir membre
  • Se connecter
  • Nos membres
  • Le genre se bouge
  • Publier un article

infoGENRE

S'abonner à la newsletter