Tanzanie : enjeux de l’application des lois musulmanes

Cet article de Salma Maoulidi propose trois cas de figure concrets mettant en lumière les dilemmes auxquels sont confrontées les femmes suite à l’invocation et à l’application de lois musulmanes dans divers contextes relevant à la fois de l’espace public et privé.

Une analyse des débats touchant aux réformes des lois personnelles sur le territoire tanzanien sera augmentée de trois études de cas illustrant les contradictions liées à l’application de systèmes à double législation.

Cet article présente des cas de figure concrets illustrant certains des dilemmes auxquels sont confrontées les femmes dans les contextes pluralistes dans lesquels les principes de la Charia leur sont appliqués. Après avoir mis en perspective le débat sur les réformes sur les lois individuelles sur le territoire Tanzanien continental, il exposera trois études de cas soulignant les contradictions découlant de l’application de systèmes juridiques doubles, ainsi que les différentes mesures d’application de la justice.

Les femmes et les militants des droits humains revendiquent l’égalité des sexes ; cet article, quant à lui, s’appuie sur la notion de citoyenneté pour démontrer l’incidence des violations institutionnelles dont font l’objet les droits citoyens des femmes. Il illustre notamment la façon dont le changement d’identité des femmes affecte leur statut civique d’épouses (et donc de membre d’un foyer souverain), de membres de leur communauté culturelle ou religieuse, ou de citoyennes d’une nation souveraine.

Source : Femmes sous lois musulmanes

Pour télécharger l’article dans son intégralité :

Word - 56.5 ko

Dans la même rubrique :

Communauté

  • Devenir membre
  • Se connecter
  • Nos membres
  • Le genre se bouge
  • Publier un article

infoGENRE

S'abonner à la newsletter