The Mosque in Morgantown : combat pour un islam féministe

Dans son documentaire The Mosque in Morgantown, Asra Nomani, auteur américaine et ancienne correspondante du Wall Street Journal, raconte l’amer combat qu’elle a mené pour faire respecter ce qu’elle considère comme la parité, symbolisée par une mosquée où les musulmans, hommes et femmes prieraient côte à côte.

Dans son documentaire The Mosque in Morgantown, Asra Nomani, auteur américaine et ancienne correspondante du Wall Street Journal, raconte l’amer combat qu’elle a mené pour faire respecter ce qu’elle considère comme la parité, symbolisée par une mosquée où les musulmans, hommes et femmes prieraient côte à côte. Elle se bat pour doter les femmes musulmanes d’une identité autonome et intellectuellement indépendante.

Au cours de ce long combat, Mme Asra Nomani est confrontée à l’opposition des hommes musulmans – et aussi des femmes – dans sa communauté de Morgantown, en Virginie Occidentale.

On accuse Mme Nomani de vouloir bouleverser des pratiques musulmanes traditionnelles et profondément enracinées. La vérité, c’est que ses principes féministes n’appellent pas une transformation révolutionnaire, mais bien le retour aux principes fondamentaux de la religion, qui reconnaît la valeur égale des hommes et des femmes.

L’islam, religion progressiste dans ses origines, reconnaissait la parité spirituelle des deux sexes et consacrait le statut juridique de la femme. Asra Nomani a tout dit lorsque, répondant à un fidèle qui lui disait qu’il n’y a pas de place dans l’islam pour le féminisme, elle osa affirmer : « l’islam est le féminisme ».

***

Pour consulter l’article :
Service de Presse de Common Ground - Ni par la petite porte, ni au dernier rang

Pour en savoir plus :
Visiter le site du documentaire (en anglais) : The Mosque in Morgantown

Dans la même rubrique :

Communauté

  • Devenir membre
  • Se connecter
  • Nos membres
  • Le genre se bouge
  • Publier un article

infoGENRE

S'abonner à la newsletter