Trafics de femmes. Enquête sur l’esclavage sexuel dans le monde

Nouveau Monde éditions vient d’annoncer la parution du livre de
Lydia Cacho, journaliste et activiste reconnue en faveur des droits de
l’Homme. Une "enquête sur l’esclavage sexuel dans le monde" sans précédent, menée sur trois continents. La parole est donnée à tous les acteurs : victimes, trafiquants, intermédiaires et clients… Un livre-choc, de nombreuses révélations, des témoignages bouleversants.

Chaque année 1,4 millions de personnes, en grande majorité des femmes et des petites filles, sont achetées et revendues, comme une matière première, au point que le commerce sexuel est devenu, entre la vente d’armes et le trafic de drogues, le plus rentable du monde. Dans cette enquête d’une ampleur sans précédent, menée pendant 6 ans sur trois continents, la parole est donnée à tous les acteurs : les trafiquants et les victimes devenues parfois elles-mêmes des exploitantes ; les intermédiaires et les clients, les « madames », les mafieux, les militaires et les services publics, souvent corrompus, dans tous les pays et à tous les niveaux ; les victimes qui ont réussi à revivre des rapports humains normaux (plus de 100 témoignages). Cet ouvrage est un tour du monde de l’esclavage contemporain, qui mène le lecteur en Turquie, en Israël et en Palestine, au Japon, au Cambodge, en Birmanie, en Argentine… L’ouvrage dévoile comment l’armée d’hier et d’aujourd’hui délègue le sale travail de « recrutement » des prostituées » et d’encadrement des bordels, comment les européens s’offrent des filles ou des fillettes avec l’accord des autorités thaïlandaises, etc. Nous assistons au développement d’une culture qui promeut la chosification humaine comme s’il s’agissait d’un acte de progrès ou d’un libre choix, mais qui profite surtout aux mafias. Mafieux, hommes politiques, militaires, entrepreneurs, industriels, leaders religieux, banquiers, policiers, juges, hommes de la rue, forment une chaîne du crime organisé. L’auteur montre que la prostitution forcée et l’esclavage sexuel sont un des négoces mafieux d’élection, à côté du trafic de drogues, de la pornographie, du trafic d’organes, de la vente d’armes… Elle brosse un tableau précis du fonctionnement des mafias et des liens entre ces différents commerces. Un livre-choc, de nombreuses révélations, des témoignages bouleversants.
Informations sur l’auteure :
Lydia Cacho, née en 1963 à México, est journaliste et activiste reconnue en faveur des droits de l’Homme. Elle a publié plusieurs ouvrages retentissants. Les Démons de l’Éden dénonce un important réseau pédophile au Mexique. Son investigation menée dans la clandestinité lui a valu d’être détenue et torturée par la mafia, expérience racontée dans Mémoires d’une infamie (Debate, 2008), un récit qui bouleversa l’opinion publique. Elle a reçu de nombreux prix dont le Prix national de journalisme en 2002, le Premier prix des Droits de l’homme et le prix Ginetta Sagan d’Amnesty International en 2007. Par ailleurs, elle dirige à Cancún un centre d’accueil pour les femmes victimes de violence et elle est porte-parole auprès du Bureau des Nations Unies pour la femme.
Informations sur le livre :
Parution : 3 Février 2011
Nombre de pages : 320 pages environ
Prix : 19,90 €
Contact presse : Frédéric Durand
Tél : 01 46 34 42 32 / Fax : 01 43 54 03 60 /
Mail : fdurand chez nouveau-monde.net

***

Source : Nouveaux Mondes éditions

Dans la même rubrique :

Communauté

  • Devenir membre
  • Se connecter
  • Nos membres
  • Le genre se bouge
  • Publier un article

infoGENRE

S'abonner à la newsletter