Un nouveau rapport met en lumière les viols en série commis à l’Est de la RDC

Une enquête de grande ampleur portant sur les victimes de viols en République démocratique du Congo (RDC), sollicitée par Oxfam International et réalisée par The Harvard Humanitarian Initiative, montre que 60% des victimes de viols interrogées ont été violées par des bandes d’hommes armés et que plus de la moitié d’entre elles l’ont été à leurs propres domiciles. Le rapport fait également état d’une effroyable augmentation du nombre de civils parmi les violeurs.

Même si la majorité des violeurs sont des soldats ou des miliciens, le rapport révèle néanmoins qu’entre 2004 et 2008, dix-sept fois plus de viols ont été commis par des civils.
Le rapport « Aujourd’hui, le monde est sans moi » (« Now, the world is without me ») est basé sur une étude réalisée par la Harvard Humanitarian Initiative qui a analysé les informations recueillies auprès de 4 311 femmes soignées à l’hôpital de Panzi, dans la province du Sud-Kivu, sur une période de quatre ans.
Les résultats du rapport indiquent que l’incidence des viols a fortement augmenté lors des périodes de combat. En raison des offensives actuelles menées contre des groupes de miliciens à l’Est du Congo, le rapport et ses recommandations sont plus que jamais d’actualités. Selon les Nations Unies, plus de 5 000 personnes ont été violées au Sud Kivu pour la seule année 2009.
De plus, Le rapport appelle le gouvernement congolais et la communauté internationale à plusieurs recommandations :

- Accroître l’accès aux soins médicaux pour les survivants de violences sexuelles,

- S’assurer que la protection fournie par les forces de maintien de la paix des Nations Unies soit adaptée aux réalités locales,

- Réformer le secteur de la sécurité et le système judiciaire congolais.

***

Pour en savoir plus, vous pouvez visiter le site OXFAM international

Vous pouvez également consulter et télécharger le rapport « Now, the world is without me », en anglais

Télécharger

Dans la même rubrique :

Communauté

  • Devenir membre
  • Se connecter
  • Nos membres
  • Le genre se bouge
  • Publier un article

infoGENRE

S'abonner à la newsletter