Vénus Noire

A l’occasion de la sortie du film Vénus Noire d’Abdellatif Kechiche, le magazine mk2 (supplément Trois Couleurs) a consacré un numéro spécial à l’histoire de la sud-africaine Saartjie Baartman dont le corps fut exhibé, mesuré, disséqué par les occidentaux du début du XIXème siècle. Un dossier sur l’horreur du spectacle, une histoire de violences...

A l’occasion de la sortie du film Vénus noire d’Abdellatif Kechiche, le magazine mk2 (supplément Trois Couleurs) a consacré un numéro spécial à l’histoire de la sud-africaine Saartjie Baartman dont le corps fut exhibé, mesuré, disséqué par les occidentaux du début du XIXème siècle. Un dossier sur l’horreur du spectacle, une histoire de violences...

_ Film historique tourné en numérique, avec un casting international, Vénus Noire est un pari osé dans le cinéma français contemporain. si on le savait capable du meilleur, on n’attendait peut-être pas de la part du réalisateur de L’Esquive un film aussi dur et cru. En racontant l’histoire de Saartjie Baartman, phénomène de foire au XIXe siècle, martyre de la science et aujourd’hui devenue un symbole pour l’Afrique du sud, Kechiche confronte son cinéma à l’horreur grimaçante du spectacle, non loin d’Elephant Man (Lynch) ou d’Une étoile est née (Cukor). Fresque terrifiante sur un corps meurtri, Vénus Noire surprend par les audaces et la cruauté de son propos. Source : mk2

***

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter et télécharger la supplément spécial du magazine mk2

Télécharger

Dans la même rubrique :

Communauté

  • Devenir membre
  • Se connecter
  • Nos membres
  • Le genre se bouge
  • Publier un article

infoGENRE

S'abonner à la newsletter