Violences faites aux Femmes

9 novembre 2016, par Karano Diaby

Ingénieur de formation, j’ai piloté des projets de formation orientée vers les jeunes filles en informatique de base intitulé JEUNES FILLES & TIC. A cela s’ajoute un projet de lutte contre les Mutilations Génitales Féminines avec un financement de l’ambassade des USA en Guinée. Actuellement je suis Responsable Technique du Centre d’Éducation Civique et Électorale de Matoto où plusieurs activités sont orientées vers les femmes pour leur informations et orientations

Bonjour à toutes et tous, après quelques années d’activisme dans la société civile de mon pays (Guinée Conakry), j’ai remarquer que principalement les projets et programmes de lutte contre les VBG sont orientés vers les femmes elles-mêmes pendant qu’elles sont les victimes. Comment pouvons-nous lutter contre cette pratique sans toucher directement les potentiels coupables c’est à dire les hommes. Je suis donc arriver à la conclusion suivante : il est mieux de mener des activités de sensibilisation et de conscientisation des hommes car ces hommes doivent comprendre que les femmes (épouses, collègues) sont nos partenaires de la vie. Il ne sert à rien de continuer à réunir les femmes pour leur parler des VBG, il est temps de le faire pour les hommes compte tenu de leur responsabilité dans les actes de violences physiques et psychologiques dont sont victimes les femmes/filles !

Dans la même rubrique :

Répondre à cet article

Communauté

  • Devenir membre
  • Se connecter
  • Nos membres
  • Le genre se bouge
  • Publier un article

infoGENRE

S'abonner à la newsletter