Viols en temps de guerre

Ce livre pionnier éclaire la place et le sens des viols en temps de guerre. Sous la direction de Raphaëlle Branche et Fabrice Virgili, vingt auteurs se penchent sur les différents conflits du XXème siècle, des guerres mondiales aux guerres civiles, de la Colombie à la Tchétchénie. Pour la première fois, ils retracent l’histoire de cette violence, en soulignent la complexité et l’ampleur, présentent la diversité des situations, le poids des imaginaires, les conséquences sociales et politiques, mais aussi intimes et émotionnelles.

Parce que les victimes étaient majoritairement des civils et des femmes, les viols furent longtemps relégués au second plan, à la marge du champ de bataille. Ils étaient pensés entre butin et repos du guerrier, sans effet sur le cours de la guerre, marquant l’assouvissement de la pulsion sexuelle masculine.

Table des matières :

- Introduction. Écrire l’histoire des viols en temps de guerre, par Raphaëlle Branche, Isabelle Delpla, John Horne, Pieter Lagrou, Daniel Palmieri, Fabrice Virgili.

- Le viol dans la législation militaire russe moderne (XVIe-XXe siècle), par Marianna G. Muravyeva.

- La violence sexuelle des soldats allemands pendant la guerre d’anéantissement en Union Soviétique (1941-1945), par Regina Mühlhäuser.

- La victimisation du corps et la politique du corps : viol et abus sexuel pendant la guerre civile grecque, par Kathrine Stefatos.

- « Héroïnes de guerre » et hommes oubliés de la guerre de libération du Bangladesh, par Nayanika Mookherjee .

- Viol, blâme et contrôle social : le cas des enclaves paramilitaires en Colombie, par Natalia Suarez Bonilla.

- Une fureur « belgica » en Rhénanie occupée : réalité ou fantasme ? (1920-1930), par Anne Godfroid.

- Pratiques de guerre, terreur et imaginaires : troupes maures et viols durant la Guerre d’Espagne, par Maud Joly.

- Promettre le viol : milices privées contre guérilla maoïste dans l’État du Bihar (Inde), par Alexandre Soucaille.

- Le poids des imaginaires : viols et légende des femmes snipers en Tchétchénie, par Amandine Regamey.

- Lever le silence : nouvelles approches des conséquences du viol en Érythrée, République Démocratique du Congo, Rwanda, Somalie (1994-2008), par Nadine Puechguirbal.

- Réponses publiques à un texte académique sur la rareté du viol dans le conflit israélo-palestinien, par Tal Nitsan.

- La stigmatisation des enfants nés de viols lors de la guerre civile du Nigéria (1967-1970), par Daniel Ikuomola.

- « Décisions spéciales » : les enfants nés des viols allemands abandonnés à l’Assistance publique pendant la Grande Guerre (1914-1918), par Antoine Rivière .

- Russes et Allemands : viols de guerre et mémoires postsoviétiques, par Norman M. Naimark.

***

Informations sur le livre :
Collection : Histoire Payot
Editions : Payot
Nombre de pages : 272 pages.
Parution : 02-11-2011
Prix : 20.00 €
GENCOD : 9782228907033
I.S.B.N. : 2-228-90703-0


A l’occasion de la sortie en librairie de Viols en temps de guerre, les éditions Payot vous invitent à la présentation du livre par les directeurs de l’ouvrage, avec la participation de plusieurs auteurs. Elle sera suivie d’un débat avec la salle.
- Jeudi 24 novembre 2011 à 18h.
Institut historique allemand
8 rue du Parc royal
75003 Paris

***

Source : Editions Payot & Rivages

Dans la même rubrique :

Communauté

  • Devenir membre
  • Se connecter
  • Nos membres
  • Le genre se bouge
  • Publier un article

infoGENRE

S'abonner à la newsletter