avril 2004 : Parlement pan africain - gouvernement français : 1 à 0 !

Début mars, lors d’une réunion bilan du réseau, un double constat : le
réseau intéresse, le site est visité, de nouveaux membres s’inscrivent,
mais ... les utilisateurs/trices du net restent avant tout des
"consommateurs/trices" d’information. Les possibilités offertes aux
membres par des sites interactifs de la nouvelle génération des TIC, tel
le nôtre, de mettre en ligne, de discuter en direct, bref, de "fabriquer"
l’information sont
sous-exploitées. En outre, le site reçoit de nombreuses annonces (pour des
rencontres, des séminaires etc.) mais les résultats de ces évènements ne
sont pas partagés. Certes, le site a vocation à faire circuler ce type
d’annonces, mais il ne doit pas être qu’un panneau d’affichage.

Pour notre petite équipe, la recherche et la mise en ligne d’articles et
d’annonces sont extrèmement "chronophages" et limitent la mise en oeuvre
et le suivi d’autres actions plus stratégiques pour le genre. En outre,
nous sommes persuadés que la qualité du site pâtit de la non participation
directe des membres à son contenu.

Nous tenons donc à renouveler notre appel aux membres du réseau pour
qu’elles/ils profitent de l’opportunité qu’offre le site de faire valoir
leurs expériences, de mettre en ligne leurs rapports, leurs outils, leurs
offres de collaboration, leurs CV, de sicutez etc. Si vous avez encore des
doutes sur comment faire cela, lisez attentivement la rubrique
"participez" sur la page d’accueil du site.

Pour l’heure, revoici notre rendez-vous mensuel autour des nouveautés du
site "Genre en action". Ce mois-ci, elles se déclinent autour du démarrage
du groupe de travail du réseau sur les indicateurs de genre. Pour
faciliter la communication entre les membres du réseau, nous vous
proposons de participer à une liste de discussion sur les indicateurs de
genre. .
L’inscription sur cette liste vous permettra d’échanger en direct avec
d’autres personnes intéressées par la problématique des indicateurs de
genre. Merci aussi de remplir le questionnaire sur ce thème.

Nous avons aussi souhaité, à notre manière, commémorer les dix ans du
génocide au Rwanda en affichant de nouvelles ressources sur le thème genre
et conflit. De nouveaux outils sont disponibles ainsi qu’une moisson
intéressante de livres et de documents, preuves que le genre est un sujet
de recherche et d’action en pleine expansion.

Notre coup de chapeau et de coeur du mois va à Mme Gertrude Mongella,
première présidente du nouveau parlement pan africain. A la veille de
Beijing + 10 (aussi évoquée dans ce bulletin), nous voulons y voir un réel
signe de la participation des femmes à la politique. En tous les cas,
félicitation au parlement pan africain qui a réalisé un bien meilleur
"score" que le dernier gouvernement français dans ce domaine !

Bon genre !

Dans la même rubrique :

Communauté

  • Devenir membre
  • Se connecter
  • Nos membres
  • Le genre se bouge
  • Publier un article

infoGENRE

S'abonner à la newsletter