Le village francophone au Forum de l’AWID (résumé)

Activistes féministes et de l’égalité de genre du monde entier, nous sous sommes retrouvées au forum de l’AWID, intitulé « Horizons féministes : lutter pour les droits et la justice par la construction d’un pouvoir collectif », du 8 au 11 septembre 2016 au Brésil.

JPEG - 55.4 ko
Revivez les moments forts sur les réseaux sociaux :
Regardez l’album photo de Genre en Action / Lisez les tweets : #VillageFF, @GenreenAction, @AWIDForum, @AWID_fr

Sous la khaima, un village francophone

Durant le forum de l’AWID, un "Village francophone" a été proposé par Genre en Action pour faciliter les rencontres entre les participant·e·s ayant la langue française en partage. Sous une tente traditionnelle mauritanienne, appelée "khaima", nous avons échangé des idées, créé des liens, pour être plus fort·e·s ensemble. Merci à toutes les femmes et hommes qui sont venu·e·s partager du temps sous la khaima !

En plus d’avoir le français en partage, le Village francophone a invité les personnes parlant d’autres langues parlées (arabe, anglais, espagnol, français, peuhl, portugais, wolof...). En effet, les animatrices du Village francophone - Angelica, Graciela, Houleye, Lorie, Maimouna et Nargesse - étaient multilingues.

Allo AWID ? Emissions de radio sous la khaima

Sous la khaima du Village francophone, Genre en Action a convié des activistes présentes au forum de l’AWID à débattre de thématiques majeures pour les mouvements des femmes dans le monde (féminismes noirs / genre et justice climatique).
(Ré)Ecoutez les émissions de radio

JPEG - 48.7 ko


JPEG - 137.4 ko
De g. à dr. : Angelica, Graciela et Houleye, membres de l’équipe de Genre en Action au Village francophone au forum AWID 2016 - Voir l’album photo

Prendre soin de soi comme activiste

En aparté de l’ambiance foisonnante du forum, l’espace intime de la khaima a offert des moments de partage, pour échanger simplement sur l’essentiel : comment on se sent ? Le bien-être a été abordé de façon importante pendant le forum de l’AWID : Comment pouvons-vous avoir des mouvements forts, puissants si nos leaders et nous-mêmes sommes épuisées et en surmenage ?
Lire l’article

JPEG - 86.5 ko

Les connaissances, enjeu de pouvoir entre hommes et femmes

Genre en Action a co-organisé au forum de l’AWID une session intitulée "Reconquérir notre pouvoir. Genre et connaissances : une approche féministe des nouvelles technologies", en collaboration avec Anacaonas et BRIDGE. Notre idée est qu’un mouvement féministe fort doit mener une politique de gestion de ses savoirs, qui prend en compte les hiérarchies sociales, les barrières linguistiques, les connaissances locales et les défis technologiques. Il est important de s’interroger sur la façon dont les connaissances sont produites, diffusées et utilisées et de mieux comprendre les structures de pouvoir qui sous-tendent ces processus.
Lire l’article

JPEG - 98.9 ko
A qui appartient le savoir ? Les activistes au forum de l’AWID ont réfléchi à des approches féministes de la production et de la circulation de la connaissance, à l’ère de "l’open" et de l’Internet. Voir l’album photo

Pourquoi un Village francophone au Forum de l’AWID ?

L’Association pour les droits des femmes dans le développement (AWID) est une organisation associative féministe mondiale. Depuis 30 ans, AWID participe à la dynamique internationale des mouvements pour les droits des femmes, en lutte pour l’égalité de-s genre-s, le développement durable et les droits humains des femmes dans le monde entier.

Face au constat de la faible présence des francophones dans les rencontres internationales traitant des droits des femmes, Genre en Action collabore avec l’AWID depuis 2008 pour faciliter la venue et la présence active des francophones, en particulier des pays du Sud, dans les Forums de l’AWID. Ainsi, Genre en Action a souhaité accroître la visibilité francophone grâce à l’organisation d’un Village francophone.

JPEG - 111.6 ko

Pour Claudy Vouhé, membre de Genre en Action, il est important de rendre visibles les francophones car les contextes d’Afrique francophone sont très différents des contextes asiatiques ou latino-américains, voire d’Afrique de l’Est. Des enjeux cruciaux pour les féministes francophones (comme les mutilations sexuelles féminines, les viols comme arme de guerre, la combinatoire religion/tradition, les conflits fonciers entre nomades et agriculteurs, le poids de la Françafrique dans l’économie) sont mal connus « ailleurs ».
Lire l’article sur le blog de l’AWID

Depuis la création du réseau, Genre en Action a oeuvré pour le renforcement de la participation des francophones aux Forums de l’AWID, en 2012 en Turquie et en 2008 en Afrique du Sud.

JPEG - 85.6 ko
© Genre en Action 2012
Genre en Action au Forum d’AWID 2012
De g. à d. Photo 1 : Mama Koite Dumbia (Mali), Fatma Oumrane (Mauritanie), Angelica Espinosa (France) / Photo 2 : un pagne / Photo 3 : le stand de Genre en Action.

Genre en Action remercie ses partenaires pour leur soutien :

AWID, l’Alliance française de Salvador, l’Association France-Bahia, le Consulat général de France à Recife, l’Institut français du Brésil-antenne Recife.

Dans la même rubrique :

Répondre à cet article

13 Messages

  • Collectif genre et effectivité des droits des femmes au Cameroun. Le 10/05/16 à 10:36 , par MEDZI Christine

    Le Cameroun a ratifié la quasi totalité des textes relatifs aux droits des femmes. Théoriquement, tout est presque parfait. cependant, nonobstant une forte volonté politique, beaucoup reste à faire. Raison pour laquelle les femmes et filles titulaires d’un Master Genre et Développement obtenu à l’Université de Yaoundé I se sont regroupées pour évaluer les avancées réelles des droits des femmes et booster la donne dans ce secteur. Des contributions scientifiques sont en cours et visent à mettre à disposition un argumentaire convainquant destiné aux plaidoyers.

    Cinq de ses femmes et filles recherchent des financements pour animer le village francophone au prochain Forum de l’AWID.

    Répondre à ce message

  • Cinq africaines de nationalité camerounaise, expertes en genre et développement, recherchent des financements pour participer au Forum International de l’AWID. Leur objectif est de partager avec des femmes et filles venues du monde entier, leurs expériences et trouver des solutions communes pour l’évaluation de l’applicabilité des droits des femmes. La théorie est une chose et la pratique en est une autre.

    Répondre à ce message

  • Le village francophone au prochain Forum de l’AWID Le 25/05/16 à 10:11 , par MEDZI

    Je vous propose d’organiser un forum en ligne pour permettre aux francophones membres du réseau Genre en action de participer aux débats (Brain storming) sur le thème du forum AWID 2016. Ces échanges permettraient aux animatrices du village francophone de renforcer leurs connaissances pour éviter que la montagne n’accouche d’une souris. Cela donnerait l’opportunité aux générations anciennes de mettre à la disposition des générations futures leurs expérience et expertise. Encourageons les échanges transgénérationnelles.

    Répondre à ce message

  • Le village francophone au prochain Forum de l’AWID Le 26/05/16 à 12:26 , par Bismarck Sossa

    Bonjour ! Je trouve intèrèssant l’initiative et voudrais savoir les relations que l’organisation a avec les médias notamment les journalistes intèressés par les questions du genre et qui désirent participer pour couvrir le forum ? Faudra t’il s’accréditer ? Quelle est la procédure ?
    Je suis promoteur du site Web d’information sur l’actualité des femmes au Bénin http://www.mamabenin.com un Webjournal sur la femme avec une rubrique dédiée aux femmes africaines. Notre objectif est de relayer l’action des femmes en Afrique francophone dans les médias en ligne ! Merci

    Répondre à ce message

  • Le village francophone au prochain Forum de l’AWID Le 27/05/16 à 10:31 , par Anne MIchelle EKEDI

    Salutations,

    Je viens de lire vos commentaires et vous suggère de vous renseigner auprès du Fonds mondial pour les femmes qui octroie des subventions de voyage (pour assister à des événements sur les droits de femme tels que le Forum de l’AWID) aux organisations répondant à leurs critères et bien entendu sur une base compétitive.

    Vous pouvez écrire directement à l’une de ces adresses selon votre localisation géographique :

    L’Asie et l’Océanie : asiapac chez globalfundforwomen.org
    L’Europe et la Communauté des Etats Indépendants : eca chez globalfundforwomen.org
    Les Amériques : lac chez globalfundforwomen.org
    Le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord : mena chez globalfundforwomen.org
    L’Afrique Sub-Saharienne : ssafrica chez globalfundforwomen.org

    Plus d’informations sur le site web (Défiler jusqu’au bas de la page) : https://www.globalfundforwomen.org/informations-pour-les-candidats/?lang=fr#criteria

    En espérant vous avoir été un peu utile,

    Anne Michelle

    Répondre à ce message

    • bonjour,nous sommes association des femmes congolaises pour la lutte contre la discrimination faite a la femme.(a.f.c.d.f)notre siege se trouve a bukavu dans province du sud-kivu en republique democratiique du congo.nous avons deux departements l un charge juridique et developpement.l autre departement sante.notre mission la valorisation et l emacipation de la femme au sein de la communaute.chaque femme doit participe au developpement de sa communaute.

      Répondre à ce message

    • Le village francophone au prochain Forum de l’AWID Le 30/05/16 à 11:01 , par Medzi Christine

      Merci Anne Michelle pour la générosité féminine bien que le Cameroun ne soit pas éligible. Nous continuons notre recherche de fonds. Bon début de semaine.

      Répondre à ce message

  • Le village francophone au prochain Forum de l’AWID Le 30/05/16 à 12:10 , par Anne Michelle EKEDI EDJENGUELE

    Bonsoir Christine,

    Il faudra aussi se renseigner du côté du Fonds africain pour le développement de la femme qui, à travers, son fonds de solidarité octroie souvent des subventions de participation aux conférences et autres événements internationaux. Voici le lien : http://awdf.org/apply/?lang=fr

    Courage dans la quête !!

    Anne Michelle

    Répondre à ce message

    • VICTIME D’UNE ESCROQUERIE REMBOURSEE Le 17/11/16 à 22:59 , par Odelette GRIMARD

      Salut à toutes et à tous

      J’ai été victime d’une escroquerie mais avec l’aide du service de la recherche en cybercriminalité Interpol mondial nous avions pu mettre la main sur mon escroc et j’ai été remboursée

      Email:service_recherche_cybercriminalite_interpol_mondial chez outlook.fr / service_de_recherche.en_cybercriminalite_inter chez mail.com

      Je réponds au nom de Odelette GRIMARD veuve de 52 ans j’habite dans le 69 Montmelas-Saint-Sorlin, l’été dernier sur la plage de Montpelier j’ai fait la connaissance d’un monsieur qui s’appelait JEAN BOURGEAU qui était veuf aussi, un monsieur très beau élégant romantique. Nous nous sommes échangés les coordonnées et quelques mois, naitra la flamme d’amour. C’est un monsieur qui prétend intervenir dans la réalisation des chemins de fer en Afrique et qui venait passer ses vacances en Europe et avec toutes les photos qu’il m’a montrées j’ai cru en lui et la confiance s’installa. Quand bien même il était parti en Afrique pour reprendre service, on s’appelait, s’écrivait et partageait nos peines. Il m’avait parlé d’un projet d’achat de bateau qui servirait de balade en mer à titre commercial. Un soir tout confus il m’appela pour m’informer qu’il avait besoin de moi et qu’il lui manquait un peu de sous pour la réalisation du projet et pour preuve qu’il me mettra en contact avec le vendeur. Le lendemain très tôt il m’envoya le numéro et après une longue discussion au téléphone avec ce présumé vendeur je décidai de lui envoyer de l’argent. Dans cette affaire il m’a soutiré au total 21000€ avant que je ne me rende compte que c’était un imposteur. En réalité ce monsieur appartient à un réseau d’escroc et son objectif est de gagner la confiance des honnêtes citoyens afin de les escroquer. J’ai déposé une plainte à la brigade de recherche en cybercriminalité. Grace aux différents mails que nous avions échangés, les bordereaux de transfert de fonds, les différentes adresses et les contacts téléphoniques, ces valeureux hommes ont pu mettre la main sur ce réseau et avec l’aide de mon avocat, j’ai été remboursé. Je voudrais partager ma peine et en même temps la joie qui m’anime avec vous et passer par ce canal pour demander à tous ceux qui ont été victime d’une escroquerie de quelque nature d’avoir le courage de porter plainte afin que justice soit faite et que ces escrocs qui font des victimes chaque jour soient trainés devant la justice et répondent de leurs actes, je vous remercie.

      Email:service_recherche_cybercriminalite_interpol_mondial chez outlook.fr / service_de_recherche.en_cybercriminalite_inter chez mail.com

      Cordialement à vous

      Répondre à ce message

      • VICTIME D’UNE ESCROQUERIE REMBOURSEE Le 24/11/16 à 02:08 , par chantal laderoute

        Bonjour je me nomme Chantal Laderoute je me suis fait arnaquer par une personne sois disant habitant en Afrique .Je devais bénéficier d’un heritage de 400.000€ je lui et envoyer trois mandat western union l’un de 4500€ pour les dossier puis d’autres mandat au total j’ai perdus plus de 13500€ et une Cellule Régionale de Répression Contre la Cybercriminalité (CRRCC) basée en Afrique en Europe et en canada ; m’avais aidé a récupéré mes fonds. Alors n’hésitez pas à les contacter si vous aviez été victime d’arnaque comme moi ou d’une arnaque aux sentiments, héritages, bancaires, de prêt entre particulier ou encore tout autre arnaque à leur adresse ils vous aideront à mettre la main sur votre escroc et engager les procédures pour votre remboursement ainsi qu’un dédommagement selon le cas

        Voici leur contact Email :

        pierrealliot chez crrcc.net cellulecrrcc chez hotmail.com

        Contacter les si vous avez aussi perdu de l’argent avec ces escrocs Merci

        Répondre à ce message

      • VICTIME D’UNE ESCROQUERIE REMBOURSEE Le 15/12/16 à 02:23 , par Hervé

        Félicitation et très content pour vous

        Répondre à ce message

      • VICTIME D’UNE ESCROQUERIE REMBOURSEE Le 16/12/16 à 04:07 , par Nkuriyingoma jean Baptiste

        je suis heureux de cette volonté des femmes a porte plaintes en cas d’escroquerie ça montre le degré féminine a l’ouverture de l’autonomie a l’indépendance ce que nous souhaitons aussi aux femmes africains puisqu’elles sont presque inhibé par honte et dans ces derniers jours les malfaiteurs sont des amis intimes qui connait toute situation que l’on vit

        Répondre à ce message

Communauté

  • Devenir membre
  • Se connecter
  • Nos membres
  • Le genre se bouge
  • Publier un article

infoGENRE

S'abonner à la newsletter