mai 2004 : Echanger pour changer

Du côté des membres ...

De bonnes nouvelles pour le genre du côté des ONG françaises de
développement. Le Ministère français des affaires étrangères (MAE)
souhaite contribuer à renforcer l’intégration de la dimension genre dans
les projets de développement. Outre l’intégration institutionnelle, le MAE
souhaite impulser l’intégration du genre dans les projets portés par ses
partenaires, acteurs du développement que sont les OSI et les
collectivités territoriales. Pour le MAE, il s’agit d’aider à la
sensibilisation et à la formation des OSI et des
collectivités territoriales dans le cadre de la coopération
décentralisée.

C’est à ce titre que le MAE a rencontré un représentant du CRID et le
groupe parité de Coordination Sud (l’organe de coordination des ONG de
solidarité, d’urgence et de développement, www.coordinationsud.org/ ) afin
d’échanger sur la
perspective genre dans les projets des OSI. Dimension incontournable dans
la réponse à des appels d’offre internationaux, notamment européens, le
MAE
pourrait aussi, à terme, faire de la présence du genre une condition de
financement des projets des OSI. De nouvelles rencontres permettront de
mieux affiner les besoins en formation des OSI sur le genre et les cycles
de projets. Un atelier sur "développement durable et genre" est d’ores et
déjà inscrit au programme de l’université d’été du CRID (Centre de
recherche et d’information pour le développement, www.crid.asso.fr/). A
suivre attentivement ...

Du côté du réseau ...

L’utilisation des Technologies de l’Information et de la Communication
(TIC)est un nouveau défi à relever pour faire émerger les enjeux,
expériences et opportunités liées à la mise en oeuvre de l’approche genre
dans les cadres législatifs, les programmes, les politiques et les
institutions etc., au nord comme au sud. Les membres du réseau Genre en
Action vivent aux quatre coins du globe, mais se retrouvent autour d’un
intérêt commun : l’égalité entre les femmes et les hommes. Le site est un
premier lieu d’échange. Mais nous avons constaté qu’il était difficile
pour certain/es d’utiliser l’outil, pour diverses raisons.

Aussi, le réseau met maintenant à la disposition de ses membres des listes
de discussion qui leur permettront d’échanger directement des
informations, des expériences, de lancer des appels d’offre ou de
partenariat, de passer des annonces concernant des rencontres, des
ateliers, des ouvrages etc., ou de
simplement discuter sur des questions liées au genre. Ces listes peuvent
être thématiques et/ou géographiques :

Une liste thématique existe déjà sur le thème des indicateurs et d’autres
peuvent être créées à VOTRE demande.

Aujourd’hui, nous vous proposons de piloter deux listes géographiques.
e-genrefrance chez coordination.net et
e-genreafrique chez coordination.net . Il
suffit de vous abonner pour pouvoir discuter sur ces listes et accéder aux
archives.

D’autres listes par pays sont possibles, si vous souhaitez créer et
modérer une liste e-genretogo ou e-genremali, il suffit de nous le dire,
et nous le ferons. Vous pourrez alors développer et animer un réseau
électronique des personnes s’intéresant au genre dans votre pays, et de
garder des archives de ces échanges.

Les nouveautés sur le site ...

De nouveau, nous réitérons notre appel à l’endroit des praticiens et
chercheurs, femmes et hommes, du sud et du nord. Nous avons grand besoin
de vos témoignages pour alimenter notre plaidoyer auprès des décideurs et
des bailleurs !

Dans la même rubrique :

Communauté

  • Devenir membre
  • Se connecter
  • Nos membres
  • Le genre se bouge
  • Publier un article

infoGENRE

S'abonner à la newsletter