Genre en action

Réseau international francophone pour l’égalité des femmes et des hommes dans le développement.

Accueil > Archives > Intranet FSP genre > Outils pratiques & documents sur l’intégration du genre > Documents de formation des projets, rapports de formations et (...) > Compte rendu Atelier genre au Forum social mondial, Tchiwara

Compte rendu Atelier genre au Forum social mondial, Tchiwara

lundi 13 juin 2011

Cet atelier s’est tenu le lundi 7 février 2011 à la Faculté des sciences juridiques et politiques sur le thème "Souveraineté alimentaire et équité de genre".

Organisé par : AFRIQUE VERTE, AMASSA Mali, APROSSA Burkina, ACSSA Niger,
ASFODEVH Burkina, APROVAL Sénégal, AVSF Sénégal et Togo,
ENDA PRONAT, ENDA GRAF, ENDA ENERGIE, ENDA Mali, ENDA Europe-France,
FEDERATION WOOBIN et FEDERATION NATIONALE DES AGRICULTEURS BIO Sénégal, GRET Burkina, LE MONDE SELON LES FEMMES, Belgique,
PLATEFORME DES PROFESSIONNELS DE L’AGROALIMENTAIRE DU SENEGAL,
RESEAU FEMMES EN ACTION Burkina, RESEAU DES FEMMES RURALES Sénégal,
UNION DES GROUPEMENTS DE PRODUCTRICES DE KARITE Burkina,
WEND MANEGDA Burkina...

Animation : Françoise Yoda, Réseau Femmes en Action du Burkina Faso ; Rapporteure : Marie-Dominique de Suremain, Enda europe.

En Afrique les femmes participent à toute la filière agroalimentaire : les femmes paysannes sont chargées de la production vivrière mais contribuent aussi à la production des cultures de rente. Elles sont restées responsables de tâches qui ne se modernisent que très lentement et qui ont souffert des reculs des politiques publiques : l’accès à la terre, à l’énergie domestique, à l’eau potable, au transport, à l’éducation et la santé restent très précaires en zones rurales.
Les femmes sont actives dans la transformation et la commercialisation des aliments, notamment à partir de produits locaux. Elles sont aussi encore responsables de la préparation des repas familiaux et de la lutte contre la malnutrition des enfants. Elles sont surchargées de travail mais contrôlent une part minime des ressources (terre, revenus).
En ville et à la campagne, des femmes participent davantage aux instances de décision et politiques, elles réalisent des actions de plaidoyer pour l’accès à la terre et des politiques de développement.

- Télécharger le compte-rendu (word, 11 pages)